troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

Martial "VOLUMEN BRUTAL"

Martial "VOLUMEN BRUTAL"

 

VOLUMEN BRUTAL   Habitué des forums metalliques, Volumen brutal fait partie des rares "spécialistes" susceptibles d'informer utilement tout metalleux soucieux d'élargir ses connaissances en matière de Metal Français et, ce qui est plus rare dans l'hexagone, Ibérique. Bien que discret quant à son apport à la scène Française il oeuvre beaucoup par ses écrits et sa rigueur de "documentaliste" pour la promotion de celle ci et pour la préservation d'une mémoire de la culture Hard Rock.

Peux tu te présenter en quelques lignes ?

   Donc, je m'appelle Martial, je suis né en 1966 à Petit-Quevilly en Seine-Maritime, région que j'ai quitté en 1984. Je suis marié et j'ai deux enfants, un garçon de quinze ans et une fille de dix ans. Professionnellement, je suis technicien en production pharmaceutique dans le secteur dentaire.

Quand et comment as tu découvert le Métal ?

   J'ai découvert le metal en 1980 avec AC/DC. Paradoxalement, pas en France puisque j'étais en colonie de vacances en Grèce. Un gars avait amené une K7 où il y avait un peu de tout, Bob MARLEY, SIMON & GARFUNKEL etc... Rien de bien Metal, mais il y avait dessus ce seul titre hard, "Hell's Bells". En rentrant de colo, j'ai acheté le LP "Back In Black", puis ensuite évidemment les classiques, MAIDEN, SCORPIONS, SAXON etc ...

Tu est ce qu'on peut appeler un bon collectionneur, Combien d'albums as-tu et quels sont tes critères d'achat ?

   J'ai pas une collection énorme, 2000 disques dont 750 français, répartis de manière à peu près égale entre les 33T, les 45T et les CD, plus quelques K7 démos. Le reste, environ 1200 disques internationaux et de divers pays, peu importe la langue. 

Chroniqueur pour Hard Rock 80, tu est présent sur de nombreux forums où tu fait preuve d’une grande culture en matière de productions hard Rock et Metal Françaises et Ibériques, d’où te viens cet intérêt pour ces deux scènes pourtant assez confidentielles sur le plan international ?

   Pour la scène française, en fait je dois l'avouer, j'étais très fan de WARNING, VOIE DE FAIT et BLASPHEME. Mais je ne m'y penchais pas dessus plus que ça. Début 80, je lorgnais plutôt vers le Metal Anglais et surtout Allemand, puisque j'étais et suis toujours un super fan de ACCEPT par exemple. C'est bien plus tard, en me posant la question, mais pourquoi n'avons nous pas de super groupe en France? A partir de là, je me suis mis à fouiller et avec l'arrivée du net, évidemment l'accès aux raretés a été plus facile. Néanmoins pour avoir 750 disques français, çà m'a pris des années, une vingtaine en fait. Et je continue toujours, quand je peux dégoter un 45T a un prix que j'estime raisonnable, j'achète.

   Pour la scène espagnoles, je l'ai découvert lorsque je vivais au pays basque. Les radios là bas, passaient souvent du hard entre autres, et surtout le Baron évidemment (Ndr : BARON ROJO). Mais j'ai réellement commencé à acheter pas mal de disques espagnols il y a 20 ans, puisque ma femme est espagnole, avec la double nationalité. Evidemment, puisque nous allions souvent en vacances en Espagne, celà m'était plus aisé pour y acheter des disques. Et puis, finalement, j'adore le chant Ibère. Y a rien de plus magique que l'espagnol chanté par un grand vocaliste. 

Penses-tu donc que le chant français ou espagnol ait un apport différent du chant anglophone ?

   Pour l'Espagnol, oui. Simplement, c'est une langue naturellement chantante. Donc, pour peu que l'on ne soit pas réfractaire aux autres langues que l'Anglais, ça le fait, c'est indéniable. Maintenant c'est comme tout, un grand chanteur fera passer plus facilement sa langue maternelle qu'un mauvais.

   En ce qui concerne le Français, quand même il faut le dire, nous n'avons jamais eu un chanteur du niveau de HALFORD, de CAMPUZANO ou de DERIS. La question est là, pourquoi n'y a t-il pas de très grands vocalistes en France?

A combien de concerts assiste tu en moyenne par an, combien en as-tu vu au total au cours de ta vie de metalleux ? quelle distance est tu prêt a parcourir en moyenne pour un concert (en exceptant les concerts exceptionnels) ?.

   Le nombre de concerts par an est variable. De 3/4 à une dizaine pas plus. Par contre, je peux faire 1000 bornes pour voir un concert ou aller à un fest. 

Quels sont les éléments déterminants dans tes choix de concert, en dehors évidemment des impératifs professionnels ou familiaux ?

   Bien évidemment, les groupes que j'aime. Ensuite aussi et c'est très important pour moi, les amis que j'y rencontre et même souvent qui m'hébergent lorsque c'est loin. Je peux me satisfaire d'une affiche moyenne si je sais que je vais passer un bon moment avec des potes. Découlant de cela, je n'ai jamais assisté à un concert seul. 

Quel est le mot qui pour toi défini le mieux le Métal ?

   On peux en citer beaucoup. Le premier serait plutôt un groupe de mot: Mode De Vie. Ensuite évidemment, l'amitié des potes, puisque le metal est un genre difficilement accéssible, ou tout au moins pour y accéder, il faut une grande ouverture d'esprit. Ensuite, et bien, il y a l'amour du riff, des soli, la puissance, et simplement l'amour d'une grande musique. Je pense que l'on a tous les même critères à peu près. 

Quels autres styles musicaux écoutes-tu ?

   Pratiquement rien. En fait en ce qui concerne les autres styles musicaux, je suis assez hermétique. Malgré celà, j'aime le Blues, un peu la folk avec AMERICA, Renaud, DIRE STRAITS, certaines variétés espagnoles influencées par la musique andalouse. Sinon, 99,99% de ce que j'écoute va du Rock-Hard au Heavy Thrash. 

Quelles sont tes diverses activités « metalliques » ?

    Pas énormément de choses, j'écris des chroniques pour HardRock80 et récemment j'ai commencé à écrire pour le sîte de Duby, le France Metal Museum. Pour moi les deux sont complémentaires, cela me permet de chroniquer et d'écouter plein de nouveautés avec HR80 et de chroniquer des vieux disques français avec FMM.

   Je me souviens que tu m'as demandé un dossier sur le hard espagnol, j'y pense, il est dans ma tête mais faut que je trouve le temps, ce qui viendra.

 

VOLUMEN BRUTAL official MySpace :
http://www.myspace.com/martialvolumenbrutal

 

 

Vous êtes ici : LES METAL BROTHERS Martial "VOLUMEN BRUTAL"