troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

KILLERS

KILLERS


   C’est en Février 1984, au Pays Basque que KILLERS fait son apparition dans le paysage Hard Français. Le groupe se compose alors de Patrice LE CALVEZ (chant), Bruno DOLHEGUY (guitare rythmique), Didier DEBOFFE (Lead Guitare), Pierre PAUL (basse) et Michel CAMIADE (batterie).

   Nos Bayonnais enregistrent rapidement une démo de 14 titres afin de se faire connaître, celle-ci fait l’objet d’une chronique dès décembre 1984 dans METAL ATTACK qui souligne que la « grande diversité de styles est un des principaux atouts de KILLERS ».

   1985 : "Fils de la haine", premier opus du groupe, sort sur le label DEVIL’S RECORDS et reçoit un accueil très favorable de la part du public. KILLERS se voit offrir une place de choix au France Festival de 1985.

   1986 : « Danger de vie », deuxième LP du gang désormais distribué par le label SYDNEY reçoit lui aussi un excellent accueil et confirme les qualités et l’identité de KILLERS qui s’éloigne de l’image de « METALLICA Français » que commençait à lui attribuer les radios et certains fans.

   Le groupe enchaine les dates et continue à gagner en notoriété. Pourtant, et contre toute attente, le split du groupe est annoncé,  Patrice, Didier, Pierre et Michel quitte le groupe pour former TITAN. Malgré cela, Bruno ne rend pas les armes et recrute un nouveau line-up.

   1987 : « Mise aux poings » sort dans les bacs. KILLERS se compose alors de Serge PUJOS (Chant), Bruno DOLHEGUY (Guitares), François MERLE (Guitares), Miguel CARON (Basse), Philippe BORDA (Batterie).

   1989 : Quatrième album du groupe, « Résistances ».  René CHAVIN remplace Miguel CARON à la basse.

   En 1990, Serge PUJOS décide de cesser toute activité musicale et quitte le groupe. Bruno DOLHEGUY décide alors de prendre lui même en charge le chant Lead de KILLERS qui se transforme donc en quatuor.

   l'album "Cités interdites", paru en 1992, est enregistré avec la formation suivante : Bruno DOLHEGUY (Chant & guitares), François MERLE (Guitares), David PEPIOT (Basse), Patrick SORIA (Batterie).

   l'album suivant, "Contre courant", sort en 1995. on retrouve alors autour de Bruno DOLHEGUY :  Fabrice ARNOUTS (Guitares), Alain GARCÈS (Basse) et Patrick SORIA (Batterie).

   1996 marque la sortie d'"Ennemis en public", premier album Live officiel de KILLERS, attendu de longue date par les fans. Le groupe se compose alors de Bruno DOLHEGUY (Chant & guitares), Ronan JACQUES (Guitare), Alain GARCÈS (Basse) et Patrick SORIA (Batterie).

   1998 : Peu de temps après la sortie de l'album "Fort intérieur", Bruno DOLHEGUY décide pour la première et unique fois dans KILLERS d'un changement complet de line-up.

   Le groupe se compose désormais de Bruno DOLHEGUY (chant, guitare), Patrick OLIVER (basse), Nicko ANDRIEU (batterie) et Thierry ANDRIEU (Lead guitare, chœurs).

   C'est avec cette formation que KILLERS sort « 109 », son neuvième album, en 1999. L'été de cette même année,  KILLERS est invité par les organisateurs du prestigieux festival de WACKEN (HAMBOURG, ALLEMAGNE) à se produire en compagnie des plus grands noms de la scène METAL internationale (JAGUAR, JAG PANZER, MAYHEM, ANGRA, SAXON, U.D.O., TYGERS OF PAN TANG …) pour la 10ème édition du festival. Le passage du groupe est remarqué et reste un moment inoubliable pour KILLERS et tous ceux qui assistent à l’événement.

  En novembre 2000, sort "Mauvaises graines", un album qui recevra les plus élogieuses et respectueuses critiques qu'un disque de KILLERS n'a jamais reçu. C'est à l'occasion de "Mauvaises graines" que Bruno renoue avec le dessinateur Xavier LORENTE, qui avait réalisé le tout premier logo du groupe et dessiné la pochette de l'album "Fils de la haine".

   Bruno, vraisemblablement inspiré par l'excellent accueil reçu en ALLEMAGNE un an plus tôt, décide alors de préparer une version en anglais de « MAUVAISES GRAINES ». Ce passage à la langue de SHAKESPEARE est une première et reste unique dans la carrière de KILLERS.

   Pour mener à bien ce projet, il s'adjoint la collaboration de Xavier LORENTE pour l'écriture des paroles et lui demande parallèlement de concevoir une pochette et un livret totalement différents du CD francophone original, ceci dans le soucis d'éviter toute confusion entre les deux albums. 

   « Killing games » fait son apparition dans les bacs au printemps 2001 et reçoit un excellent accueil de la part de la presse internationale. Le morceau « disturbing times » figurera d'ailleurs sur le sampler du magazine Metal Hammer Israélien.

   S'ensuit alors une série de concerts à travers l'hexagone. Durant cette même période, Bruno ré-enregistre les parties chant de « Mise aux poings », le troisième album de la discographie du groupe et en sort une nouvelle version rebaptisée comme il se doit : « Mise aux poings 2001 ».

   Toujours soucieux de ne pas induire son public en erreur, il confie à Xavier LORENTE le soin d'imaginer un nouvel artwork pour cet album « remake » et inclut dans le disque un bonus vidéo d'une dizaine de minutes réalisée par Olivier NELLI, montrant KILLERS back stage et en concert.

   Le bilan des dernières années est formidablement positif et tout semble s'annoncer pour le mieux quant à l'avenir du groupe, Bruno déclarant même que cette formation de KILLERS est certainement la meilleure qu'il ait connue.

   Le 16 Juin 2001, le sort vient frapper le groupe. Nicko ANDRIEU, le batteur du groupe, disparaît tragiquement dans un accident de moto.

   Ce décès plonge KILLERS et ses fans dans un terrible désarroi, mais avec l'assentiment de son frère Thierry, le groupe décide de continuer, estimant que tel aurait été le souhait de leur ami trop tôt disparu.

   C'est un proche qui reprendra les futs,  Florent POUEY, road batterie du groupe. Celui ci a déjà partagé d'important moments de la vie du groupe (le périple à WACKEN entre autres) et avait déjà tenu les baguettes pour KILLERS lors d'un concert en Bretagne où Nicko, victime en novembre 1999 d'un premier accident de la route, n'avait pas pu jouer.

   Les six derniers mois de 2001, KILLERS donne de nombreux concerts à travers la France et Bruno DOLHEGUY se prête volontiers au jeu des interviews dans lesquelles il ne manque jamais de rendre hommage à la mémoire de Nicko.

   « Mise aux poings 2001 » sort officiellement le 13 Octobre. Le disque tout entier est bien évidemment dédié à Nicko, mais c'est surtout le titre inédit "Pour toujours", rajouté par Bruno au dernier moment, qui lui est plus particulièrement destiné.

   KILLERS enchaine ensuite les dates, autant pour tenter d'oublier sa grande tristesse que pour "roder" Florent. Le groupe fait alors la toute première date de sa carrière dans PARIS intra-muros, au Club Dunois. Ce concert parisien sera présenté comme un véritable événement par la presse spécialisée et un extrait filmé de cette prestation figurera  sur un sampler de la revue "Rock Hard".
Sans pour autant délaisser son activité scénique, KILLERS enregistre son treizième album : "Habemus Metal", qui sort le 15 novembre 2002...

   Les chroniques sont unanimes pour saluer la qualité de cet album. Rock Hard encense l'album est ces termes : "... Habemus Metal est sans aucun doute, à ce jour, le meilleur album de Metal chanté dans la langue de Molière, alors laissez de côté vos préjugés dépassés et surtout ne passez pas à côté de cette bombe".

   Dans la foulée, KILLERS atteint la première place du référendum annuel des lecteurs de Hard Rock Magazine et reçoit un trophée le dimanche 6 avril 2003 à Paris.

   Les concerts continuent et KILLERS rejoue notamment en juillet en Allemagne pour le Keep It True Festival 2003.

   Fin 2003, « Le coté live », deuxième album live du groupe, voit le jour.

   KILLERS décide alors de structurer ses organisations de concerts sur BIDACHE (64) en augmentant très significativement leur périodicité (En mai 2007, pas moins de 22 concerts auront vu 103 prestations et 67 groupes différents s'y produire au moins une fois).

   En fin d'année 2004, le premier DVD du groupe sort et KILLERS profite de l'occasion pour fêter, avec un peu de retard, les vingt ans du groupe les 12 et 13 novembre dans leur fief. Conjointement à ses organisations réunies sous la dénomination "BIDACHE METAL", le groupe prépare son nouvel album.

   "A l'ombre des vautours" sort en avril 2007. Ce nouvel album, composé de 22 morceaux inédits, présente une durée totale supérieure à 69 minutes. En Mai 2008, le CD de leur prestation live à « LA LOCOMOTIVE » de PARIS enregistré en janvier de la même année, sort dans les bacs.

   Février 2010 :  Florent POUEY décide de quitter le groupe, laissant le poste de batteur vacant. Fin Mars 2010, Carlo DI MATTEO est annoncé comme nouveau frappeur de fûts.

Vous êtes ici : GROUPES FRANCAIS KILLERS