troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

METAL ET PASSIONS : La saga de votre été

Metal et passions l'afficheTu as un Media Metoooool ? Mais tu ne sais pas de quoi parler et n’arrive pas a faire un vrai boulot de chroniqueur ? Comment continuer à exister ? Va-tu devoir apprendre à écrire des articles originaux ?

NON ! Grace à notre nouvelle formule HF2019 + tu peux continuer a avoir une pseudo existence sans effort.

Comment ? c’est simple ! Notre formule regroupe un ensemble de conflit Groupe/organisateur ainsi que d’épisodes déjà écrits et... le petit plus maison, une grosse dose de HELLFEST Mania et de MANOWAR Bashing. Grace à elle, tu pourras générer des réactions et des com’ sur tes pages, donner l’impression de faire de l’actualité, tout cela en laissant ton cerveau en vacances (bien méritées après une longue période de jachère) et … surtout, en ayant besoin d’aucune compétence rédactionnelle.

Notre forfait est gratuit pour le moment, alors, chroniqueur du dimanche, journaliste putatif ou youtubeur mal aimé, profite et va chercher bonheur avec la saga des vacances, « Metal et Passions sous le soleil de Clisson ».


ATTENTION SPOILER :

Dans le club de vacances Metoooool le plus prisé d’Hexagonie, le buffet se met à manquer DeMaio … Comment le gentil Ben va t-il s’en sortir ? Qui sont ces G.O. en slip de peau qui refusent de faire danser les G.M au son d’ « à la queue leu leu »

En effet, le suspens est poignant, et le metalleux s’enflamme pour cette nouvelle saison et vibre à l’écoute du générique :
CLISSOOOOOOOON, ton univers impitoyaaaaaaaaable
CLISSOOOOOOOON, où les décibels sont plus fooooorts

Des épisodes plus palpitants les uns que les autres, une annonce en 2018 en guise de Teaser, nombre de Hellfestivaliers s’annonçaient dès lors pris de priapisme et inondaient fesse de bouc (et certainement autre chose) de leur joie.

Puis l’épisode 0, le Pilote de la série ! Les camions de la tête d’affiche sont là, le public trépigne jusqu’au moment où l’organisation annonce l’annulation du show pour des raisons indépendantes de sa volonté. Le public s'enflamme directement, déjà accroc au feuilleton, on se demande alors à quoi sont payés les scénaristes de Game Of Thrones.

Episode 1 : Le cruel Joey, fourbe proclamé de cette magnifique telenovela, rejette la responsabilité sur l’organisation et le gentil Ben.

Episodes suivants : Gentil Ben fait une conférence de presse, on annonce un éventuel spin off qui devrait s’appeler « Clisson : Affaire judiciaire », Méchant Joey relance l’affaire en Turquie et confirme la mise en pré-production du spin off.

CA C’EST DU FEUILLETON ! De l’action, du suspens, du sexe (Le festivalier s’étant décidé à s’acquitter du prix du précieux sésame pour voir MANOWAR a quand même subi un rapport  anal non consenti, sans même savoir à l’heure actuelle avec certitude à qui l’organe pénétrant appartenait), de l’humour (surtout de la part des figurants) …

Evidemment, il se trouvera toujours des esprits chagrins qui trouveront à redire à cette saga de l’été, qui critiqueront le scénario aux motifs que le HELLFEST comme MANOWAR sont simplement, sous couvert d’une « passion » qui fait vendre, deux entreprises pour lesquelles faire de l’argent est un but et non un moyen (Qui a dit « usine à fric » !!!, tas de mécréants!)

D’autres oseront même dire qu’en faisant jouer un groupe de ce type, dans un festival d’une telle ampleur, les contrats sont censés être blindés, prévoyant des devoirs et obligations pour les deux parties, avec des conditions d’annulations et des indemnités, qu’en l’absence d’une vrai communication des contrats et des griefs réciproques  il est ridicule de prendre parti dans une telle histoire.

Heureusement, il existe des fans et de vrais journalistes brillants d’intelligence et de déontologie. Je ne résiste pas d’ailleurs au plaisir de citer quelques un de ses esthètes, rendant un vibrant hommage à notre feuilleton.

Voici quelques com’ issus de fans de la série :

-  « De toute façon MANOWAR c’est de la merde » : Qu’en des termes galants ces choses là sont dites ! On appréciera la finesse d’analyse de la situation. L’idée que nombre de metalleux écoutent de la merde depuis le début des années 80 et que de nombreux groupe en aient subi l’influence n’est toutefois pas pour me rassurer quant à ce que peut offrir en ce cas un grand festival de Metal où, fatalement, le nombre de groupes en lice augmente le risque de rencontrer des rejetons d’étrons musicaux.

Petit corollaire à  ce point : que penser d’un festival qui programme de la merde en tête d’affiche ?

- « Ce ***** de DeMAIO va se casser les dents devant les tribunaux» : Allô Ben ! Bonne nouvelle, arrête de payer tes avocats on a un spécialiste qui maîtrise à mort le dossier sur Facebook.

- « De toute façon on s’en fout de MANOWAR, c’est has been et ils n’ont rien sorti d’intéressant depuis 35 ans »  : Bon ! On s’en fout mais on joue quand même les trolls sur le sujet, ça n’est pas comme si il existait d’autres groupes. Je ne peux pas m’empêcher d’admirer ces keyboard warriors qui prennent sur eux pour râler contre une annulation qu’au fond d’eux même ils souhaitaient. On pourrait croire ici à une erreur de scénario, mais les fans ont vite compris que, si Ben avait embauché un groupe à ce point au bord du gouffre c’est parce qu’il est justement le gentil de l’histoire et que cela s’inscrivait dans un cadre purement caritatif.

Ami media, tu l’a compris, diffuser notre série de l’été t’apportera, par un simple copié-collé, moult commentaires et avis qui attesteront de ton importance sur la toile.

Si toutefois tu rechignes à la vulgaire rediffusion sans apport de ta touche de journaliste d’investigation, tu peux prendre exemple sur l’article ci dessous :


« Voici le discours légèrement mégalomane de DeMaio »

/ Extrait du communiqué de presse  /

« affaire à suivre »


Enfin du vrai journalisme, ça rassure, et le fait d’avoir une expertise psy du leader du groupe ajoute un plus indéniable. Comme quoi rien ne vaut les professionnels- … Juste un problème, si DeMaio est atteint d’une pathologie mentale, pourra t’il être considéré comme responsable de ses actes devant le juge ? N’y a t’il pas de risque de voir le HELLFEST attaqué pour abus de faiblesse ? Allô Joey, t’inquiète on t’a trouvé un moyen de gagner même en cas de perte du procès.

Pour conclure, n’hésite plus, passionne toi pour le feuilleton de l’été, en espérant un aussi bon cru pour la saison 2020. Profites-en, surtout toi, media émérite, diffuse toi aussi les palpitantes aventures de Ben le gentil et de Joey le méchant, cela t’apportera des likes et t’évitera de risquer de promouvoir un de ces groupes français artisanaux (dont certains sont en plus talentueux, quelle horreur!) qui ne sont même pas foutus de remplir un stade de France ou de jouer sur une plus grande scène que celle du le festival off.

Vous êtes ici : SAD BUT TRUE METAL ET PASSIONS : La saga de votre été