troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

SEYMINHOL

logo seyminhol

 

Originaire d'Algrange en Moselle, SEYMINHOL est créé en 1990. Il est alors composé de Kevin KAZEK au chant, Christophe BILLON-LAROUTE à la basse, Dominique CALASTRETTI aux claviers, David PAPP à la batterie et Eric PERRON à la guitare.


Le groupe connait une modification majeure en 1992 avec l'abandon des claviers, l'attribution du poste de batteur à Dominique CALASTRETTI en remplacement de David PAPP et la venue de Marco SMACCHI à la deuxième guitare. Très vite le groupe sort une première démo, "Poussière de Lune", enregistrée en 1993 par Christian BREMONT et commence à se faire connaître dans la région Lorraine à travers une série de concerts dans des cafés et autres festivals.

Le style de SEYMINHOL est alors fortement influencé par leurs idoles des années 1980 / début 1990 mais flirte aussi du coté du rock alternatif.

Fin 1995, ils entrent en studio et produisent leur premier mini-cd, "Thunder in the Dark", enregistré par Gilles KAUFMANN de KIRK PRODUCTION. "Thunder in the Dark" contient 5 titres dont 1 chanté en français et sort début 1996. Le mini-cd est très bien accueilli par la presse spécialisée (HARD FORCE et HARD N' HEAVY. Malgré ce bon accueil, SEYMINHOL ne trouve pas de maison de disques et doit se débrouiller pour vendre l'album. 500 exemplaires sont malgré tout écoulés, ce qui est un bon score pour le premier mini-cd autoproduit d'un groupe "amateur".

Malheureusement, peu de temps après, quelques tensions naissent au sein du groupe et Marco SMACCHI décide de quitter la formation. SEYMINHOL met alors sa carrière en pause jusqu'en 1997 où, sollicités par leurs amis et fans de la première heure et fort du soutien de la municipalité d'Algrange, le groupe décide de se remettre à l'œuvre et de préparer un nouvel album.

Le guitariste Régis REINERT remplace Marco SMACCHI et apporte un nouveau souffle au groupe. Son influence musicale se ressent lors de la composition du second mini-cd du groupe, "Indian Spirit", qui sortira en 1999. Le mini-cd est enregistré par J.P RIGOT à Nancy et contient 6 titres, dont 1 en français, et sonne plus hard rock que son prédécesseur. On y retrouve un titre, "Fury of the North" qui préfigure l'avenir du groupe dans sa période viking. De nouveau, le MCD reçoit un bon accueil mais, encore une fois, le combo ne trouve pas de distributeur et, découragé, décide de se séparer.

Au cours de ce nouveau break, Kevin KAZEK chante pour un groupe de metal progressif, HERESY. Il y rencontre Nicolas PELISSIER qui y occupe le poste de claviériste, mais est également guitariste et compositeur de la majeure partie des morceaux.

Courant 2000, Kevin et Nicolas décident de reformer SEYMINHOL. Eric PERRON et Christophe BILLON-LAROUTE sont bien sûr de la partie et Marco SMACCHI fait son retour à la guitare au sein du groupe. Seul le poste de batteur reste vacant. Quelques batteurs sonr auditionnés et c'est Julien TRUTTMANN, alors agé de 16 ans, qui décroche le poste, devenant le plus jeune membre du groupe.

Le groupe adopte un style beaucoup plus power métal et s'oriente vers la fresque épique. Kevin KAZEK préparant une thèse en histoire propose aux membres de SEYMINHOL de mêler faits historiques et mythologie nordique dans le but de créer un concept-album. Le MCD "Nordic Tales" voit le jour en 2001. Il est enregistré au studio KIRK PRODUCTION par Gilles KAUFMANN et propose 4 titres s'enchainant pour former un tout. On y retrouve un clin d'œil aux fans de la première heure : "At the Back of Thunder", rappelant l'album et le titre éponyme "Thunder in the Dark". La pochette est signée GENGIS KHAN ARTWORK et retranscrit l'ambiance mythologique de l'album. SEYMINHOL pousse le perfectionnisme jusqu'à inclure des passages vocaux en langue scandinave chantés par Marc ETMANSKI, des chœurs féminins chantés par Déborah HOFER et des samples d'instruments typiques tel que le Great Highland Bagpipe. Ce mini-cd est très bien accueilli et le groupe décroche enfin un contrat de distribution chez BRENNUS MUSIC à la condition de créer un véritable album.

SEYMINHOLl retourne donc au studio KIRK PRODUCTION pour compléter les 4 titres de "Nordic Tales" et créer "Northern Recital" un véritable concept-album de 11 titres, articulé autour de 3 parties : "The Story of a Fallen Chief", "The Past Legacy" et "The Flail of The North" (qui reprend les 4 titres retravaillés de "Nordic Tales"). La pochette et le livret sont encore une fois réalisés par Grégory LE (GENGIS KHAN ARTWORK). Il comprend des illustrations, les paroles des chansons et l'histoire de l'album en français et en anglais. Le cd sort fin 2002 et est distribué sur l'ensemble du territoire français. Il est même en écoute pendant plusieurs semaines chez JOSEPH GIBERT à Paris. Cet album permet à SEYMINHOL d'obtenir les premières parties de groupes tels que MANIGANCE, ROYAL HUNT, Blaze BAYLEY, LOUDBLAST, CLAWFINGER, VANDEN PLAS ... entre 2002 et 2003 et de participer au festival GUARDIANS OF METAL à Strasbourg en 2004 en compagnie de VIRGIN STEELE.

La notoriété du groupe grandit et l'album bénéficie alors d'un pressage russe et d'un pressage finlandais où il est même classé dans les charts. "Northern Recital", avec les pressages étrangers, s'est écoulé à plus de 12000 exemplaires. Cependant, pour bénéficier du pressage russe et finlandais de leur album, SEYMINHOL a dû céder ses droits à un distributeur étranger pour une somme dérisoire (500 $), ne lui permettant pas de bénéficier des retours financiers des ventes russes et finlandaises. Des desaccords éclatent au sein du groupe et entrainent le départ des guitaristes Eric PERRON et Marco SMACCHI. Dans un premier temps, ce sont Cyril VINCENT puis Régis REINERT qui assureront les parties guitares en concert, puis SEYMINHOL opte pour des samples des parties claviers, permettant à Nicolas PELLISSIER, désormais principal compositeur du groupe, de tenir en live le poste de guitariste. Le groupe enchaîne sur la composition d'un nouvel album qui est présenté comme la suite de "Northern Recital". Le récit est toujours inspiré par des faits réels historiques, notamment la lutte de Charlemagne pour repousser la menace danoise, la musique est toujours aussi épique avec toujours plus d'instruments typiques et de chœurs féminins et même une chorale. Des interludes séparent les morceaux de l'album afin de mieux poser l'univers du groupe.

En 2002, suite à la sortie de NORTHERN RECITAL, le groupe signe sur le label BRENNUS - MUSEA et obtient de nombreux contrats de licence à l'étranger. C'est pourtant en Russie et dans les pays Baltes que le groupe voit son succès grandir le plus. Diffusé en Finlande et accueilli par la presse comme un album majeur du style, NORTHERN RECITAL reste la réalisation la plus connue du groupe. En France, ce disque offre également de belles perspectives à SEYMINHOL. Plusieurs concerts et festivals prestigieux (VANDEN PLAS, ROYAL HUNT, Blaze BAYLEY, VIRGIN STEELE, Paul DI' ANNO ...) lui assurent une renommée importante.

En 2005, le double album SEPTENTRION'S WALK, enregistré au studio KIRK PRODUCTION, toujours par Gilles KAUFMANN, donne la mesure du groupe en Live et propose un nouveau concept ambitieux sur la Scandinavie médiévale. Le disque est présenté à Paris en Avant-Première et reçoit des critiques élogieuses dans la presse spécialisée (Hard Rock Magazine, Hard and Heavy, Rock Hard France & Allemagne, Metallian, Crossroad, Break out, etc.).

En 2008 avec OV ASYLUM, le groupe change d'orientation musicale et propose un concept plus dur avec des sons électroniques. Les compositions permettent au groupe de s'exprimer mieux encore sur scène. SEYMINHOL ouvre pour CRUCIFIED BARBARA et pour MASS HYSTERIA. L'album sort en 2009 et deux morceaux apparaissent sur les samplers de Hard Rock Magazine et de Metallian. Metal Obs chronique le disque en juin 2009 et en décembre de la même année sort la compilation French Metal qui donne la mesure de cette évolution.

En juin 2010, SEYMINHOL décide de faire un break mais début 2013, le projet d'un nouvel album germe dans la tête de ses concepteurs. THE WAYWARD SON annonce un retour au source plus que prometteur... L'arrivée du batteur Thomas DAS NEVES (ex-HEAVENLY) va insuffler davantage de puissance et de technicité à la formation.

L'album « THE WAYWARD SON », adaptation du chef d'œuvre « Hamlet » de SHAKESPEARE  sort en Juin 2015 chez BRENNUS MUSIC et reçoit un excellent accueil de la part de tous les webzines et magazines spécialisés. Il bénéficie du soutien de Metallian et Hard Rock Mag sur lesquels un titre est diffusé dans le sampler.

Ainsi, après une release très remarquée dans la superbe salle des trinitaires de Metz où le groupe a réussi le tour de force de réunir plus de 150 personnes un mercredi soir, l'opportunité leur est offerte d'assurer la première partie d'EVERGREY à Thionville, le 21 Juin 2015,  devant 500 personnes déchainées. Lors des concerts, la mise en scène de cet album est agrémentée par des décors rappelant l’ambiance théâtrale de la pièce ainsi que la présence des choristes intervenant sur l'album.

Le renfort du bassiste Vianney HABERT (DEFICIENCY) vient parachever la technicité et la volonté constante du groupe de se renouveler.

Vous êtes ici : GROUPES FRANCAIS SEYMINHOL