troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

25 janvier 2016 - FACTOR HATE

FACTOR HATE

25 janvier 2016

 

A 3 semaines de leur concert au DIVAN DU MONDE, TROYAN FORGE rencontre FACTOR HATE afin de découvrir ce que nous réserve le combo francilien pour cet évènement.

Bonjour à vous 5, ou 6 car il est toujours difficile de savoir quand Thierry et le Watcher prennent la parole.


Titi WILD : Pour l’instant il m’a demandé de l’excuser car il est occupé ailleurs !

Votre premier album, « scary tale », sortira le 13 février, à l'occasion d'une release,party sur une date partagée avec DYGITALS, GANG et MAX PIE au « Divan du Monde » à Paris. Que vous a apporté cette nouvelle expérience en studio ? De quel façon avez-vous travaillé ?


Sharky : Pour ma part, de la façon la plus « traditionnelle » qui soit. Donc début 2014 (« Oh putain : 2 ans !!! » ) , suite aux retours plutôt « positifs » de notre EP 4 titres « The Watcher », les gars m'ont suggéré qu'il serait plutôt judicieux de songer à la phase « enregistrement » des batteries en vue de sortir un CD « avec pleins d' chansons n'dans » … Je me suis donc mis en quête de trouver un endroit où ce serait possible de le faire, j'ai donc appelé mon vieux poto Philippe SASSARD - bassiste de SHANNON et  propriétaire de « ON AIR STUDIO » -  qui m'a aussitôt dit « BANCO » ! J'ai donc attaqué tout ça en Avril 2014 pour terminer début Juin de la même année … Une fois terminé, je me suis attelé à un gros travail de « post-prod » en vue du mixage … Puis les autres se sont attaqués à leurs parties respectives …
Le tout est finalement parti chez Axel au WALNUT GROOVE STUDIO pour un gros travail de mix et de mastering.

Hubb : c’est une  expérience très enrichissante j’ai vraiment adoré faire cette album, les guitares ont été enregistrées  sur logic puis reampés avec nos têtes respectives par AXEL du  WALNUT GROOVE STUDIO à Amiens et il a fait un super boulot et je trouve qu’on reconnait bien nos sons de guitares enfin pour ma part .

Titi WILD : Pour ma part, c’est le WATCHER qui a tout fait, et de la manière la plus simple possible et inutile de dire que je n’avais pas grand-chose à dire ! Bref, enregistrement des voix lead dans le studio d’un ami, Thierry DUTRU, à ISSOU dans les Yvelines, sur deux jours et demi environ (quelques soirées sympa au passage) puis enregistrement des chœurs toujours au même endroit et transmission des fichiers à Axel du WALNUT GROOVE STUDIO (au passage un mec énorme qui a tout de suite accroché au concept et à nos compos) Et puis après nous avons échangé avec Axel différents mix jusqu’à trouver celui que nous voulions pour chacun des morceaux !

Silver : J'ai hâte que cette journée arrive : pouvoir enfin partager le « fruit » de notre travail ;) L'enregistrement de cet album a, je pense, permis au groupe d''avancer positivement. Je l’admets le délai a été très long pour sortir cet album (certains morceaux datant de plusieurs mois voire 2 ans), mais cela a permis de faire vivre les morceaux pour arriver à ce qu'ils sont maintenant.

Pour l’anecdote, j'ai eu quelques problèmes techniques pendant ma session ce qui m'a valu de refaire l'intégralité de toutes mes guitares à une semaine d'amener le tout en mixage chez Axel au Walnut Groove Studio (bobo les doigts).
C'est clair que ça a été une expérience plutôt enrichissante sur le global

L'album s'appellera donc  « Scary tales »,  pourquoi ce titre ?


Sharky : Je crois me souvenir que c'est tout simplement sorti d'une façon « unanime » lors d'une répet : au moment de la « pause », un de nous a soulevé la question et on s'est mis à réfléchir la dessus - si si : ça nous arrive de temps en temps.

Hubb : ce titre collait bien à l’esprit du Watcher ! Les idées de chacun ont finies par donner SCARY TALE

Titi : Tout est venu d’un consensus, tout le monde était d’accord pour dire qu’il s’agissait d’histoires, de contes et quoi de plus « scary » que le concept même du WATCHER non ? On a peur de ce qu’on ne contrôle pas !

Silver : avec l’univers un peu particulier du Watcher, je pense que ce titre était de rigueur

Votre concert lors de la convention Rock N' Metal de Fismes m'avait impressionné par la force de son impact visuel, la performance scénique étant un élément déterminant des concerts de FH, comment avez-vous concilié cet aspect avec les contraintes du studio ? Comment avez-vous retranscrit l'univers très particulier de FACTOR HATE et du Watcher ?

Sharky : Pendant cette période d'enregistrement, nous avons tous les 5 cherché à nous accorder des « pauses » de manière à ne pas trop « avoir la tête dans le guidon » et de garder une certaine « fraîcheur d'esprit » pour mener à bien cet album. Donc la meilleure façon était de pouvoir se « défouler » et prendre du bon temps sur scène et je pense que le concert de « Fismes » a été un très bon exemple sur ce coup là ;-) ...

Hubb : cette date a Fismes restera un très bon souvenir pour nous, pouvoir jouer dans des conditions professionnelles fut un pur bonheur merci à toute l’équipe du rock N’ Metal. Je pense que FACTOR HATE est un ensemble de tous les arts que nous apprécions, la musique, le cote théâtral, le dessin, le 7éme art, les arts plastiques et pour moi, tous ces éléments donne FACTOR HATE au final , sans prétention c’est comme ça que je ressent le truc ! pour l’album on a essayé de s’impliquer au mieux sans se mettre la pression (bon quelques bières de temps en temps). C’est vrai que tout s’articule autour de ce satané personnage qu’est le Watcher (rire) et je trouve ça bien de donner un peu plus au gens. Pour moi le métal c’est un grand cirque donc ça tombe bien.

Titi : En fait tout c’est fait naturellement avec un esprit dérangé comme le mien (et celui des autres aussi que j’ai peut-être contaminé) ! Il fallait arriver à retranscrire l’ambiance d’un concert de FACTOR HATE sur un support audio.
Il fallait donc qu’il y ait des choses supplémentaires que celles que l’on trouve sur un CD habituellement, c’est-à-dire des articulations, des virgules du WATCHER, entre les différentes parties de l’album, mais tu verras le résultat !
En tout cas je me suis bien marré à faire tout çà avec mon jumeau maléfique…..

Silver : Content que cela tu ai apprécié notre set ;-)
Le fait d'avoir un personnage central aussi « déphasé » est un élément moteur pour le coté scénique après le côté musique ne pouvait que se fondre avec cet univers. Sinon le Watcher n'existerait pas ce qui aurait été dommage non ?

L'album va t'il avoir une connection avec la BD du Watcher (ndlr : chronique à venir) ? Si oui, comment s'articule t'elle ?

Titi : Oui bien sur !!! J’ai pris contact dès le début de l’aventure avec un pote, dessinateur de BD (Ysha), et je lui ai envoyé le texte d’une chanson qui ne sera pas sur cet album, mais sur le prochain, en lui disant « tu connais le personnage, lâche toi ! Et j’avoue que nous n’avons pas été déçus du résultat ! Bien sur ce n’est pas une BD de 30 pages mais elle reprend bien l’ambiance du morceau ! Si tout va bien en termes d’impression, elle devrait être jointe avec les CD. Ce sera une forme d’articulation entre cet album et le prochain !

Un clip doit sortir très prochainement, pouvez-vous nous en parler ?

Sharky : Eh bien notre choix s'est porté – je pense - sur un des titres « forts » de l' album, à savoir « Asylum » … Le clip a été tourné les 12 et 13 Décembre dans un endroit hyper sympa et à la fois « magique » : le Fort de Cormeilles en Parisis. Par la même occasion un très grand « MERCI » à Thierry Dauphin (Photographe) et au président des « amis du fort » pour avoir fait en sorte que cela se fasse. Nous avons été dirigés de « mains de maître » par Hervé TRAISNEL.

Hubb : Il faut savoir que nous avons tourné pendant 2 jours à 4 ou 5 degrés dans les courant d’air et ben je peux te dire que ça crève son homme. On était tous lessivés, mais super heureux du résultat et ça grâce à tous ceux qui nous ont filé un coup de mains , un grand merci à tous, ils se reconnaîtrons !

Silver : Nous étions entourés de potes qui ont su faire preuve de professionnalisme quand il le fallait (un grand merci à eux d'ailleurs) et tout ça sous la houlette d'Hervé TRAISNEL, chanteur de DYGITALS (un ami de très longue date et également frère de Hubb) avec qui nous allons partager cette affiche du 13 février. Hervé a su capter l'énergie pendant ces 2 jours de tournage malgré le froid qui régnait sur place (4° de moyenne). Il a fait un travail magnifique.

Titi : Quoi de mieux que ce lieu magique qui correspond en tous points à l’univers que nous cherchions à recréer. On ne remerciera jamais assez Thierry DAUPHIN et les bénévoles qui s’occupent du Fort pour nous avoir permis d’avoir accès à cet endroit chargé d’histoire au sens propre comme au sens figuré ! Et puis il était évident que c’était un endroit on était sûr que le WATCHER serait dans son élément avec …

The WATCHER : Qui m’appelle ? Ah c’est toi, excuse moi je n’ai pas pu me rendre disponible avant car j’étais trop occupé à voyager dans les méandres d’esprits enfermés dans des cauchemars de l’autre côté de la planète, et je n’ai pas vu le temps passer….
Il faut bien se nourrir que diable !! Oui le Fort de Cormeilles, ce clip, quel régal, tant d’âmes perdues hantent ces lieux, s’en était trop même, une véritable orgie, mmmmh ! Et puis Asylum c’est chez moi, chez vous tous en fait!

En imaginant qu'il vous faille vendre les places de concerts et les albums au porte à porte, quels seraient vos arguments pour motiver :

- Un ado boutonneux aimant se faire peur avec des films gore et se tripoter en regardant Zaz massacrer la chanson française (ou le contraire, ce qui me semble finalement moins malsain).

The WATCHER : Alors petit, on regarde quoi ? on écoute quoi? Massacre à la tronçonneuse, l’attaque des zombies mutants, le dernier CD de ZAZ ou autres chanteurs à voix, bref de quoi te faire flipper toute la nuit ?
Je peux faire bien mieux que ça tu sais ! Je connais les moindres recoins de tes désirs les plus profonds !
Tu peux t’en sortir rien qu’en te laissant envahir par le CD de FACTOR HATE, et je peux t’assurer que je vais t’emmener dans un grand 8 dont tu n’es pas prêt de ressortir indemne et plus rien d’autre après ne saura te satisfaire, satisfaction guarentee !
Rien que d’y penser j’en salive d’avance !
Arrête de te tirer sur l’élastique et vient te décrasser les cages à miel avec nous, viens découvrir l’autre côté du miroir, le carrousel t’attend pour un voyage inoubliable.

- La blonde de scream occupée à se faire du pop corn en attendant un appel important ;-)


The WATCHER : Hey Blondie, prête pour aller faire un tour ? Raccroche ce téléphone, et écoute moi, j’ai une bien meilleure proposition à te faire que ton saladier de Pop Corn et cet appel de je ne sais qui, qui te fait flipper (sûrement encore un mec qui veux te vendre un nouveau portable) ! Ce soir c’est "FACTOR HATE time", un voyage dans les limbes où tu découvriras une toute autre facette de ta personnalité (même si elle est déjà bien développée à ce que je vois).

Nous allons t’emmener vers des sphères (qui sont déjà bien…, oups je l’ai déjà dit) que tu n’imagines même pas ! Je suis celui qui saura exacerber tes seins, euh je veux dire tes sens ! Laisse-moi te guider vers ton portefeuille pour en sortir quelques euro afin de te procurer ce CD que tu attends depuis des lustres, celui qui te fera fondre comme neige au soleil, qui t’envoutera pour te faire atteindre le nirvana, qui te fera crier encore et encore !

Je sais ce que tu es, je sais ce que tu veux alors regarde-moi, plonge ton regard dans le mien et laisse la brume t’envahir, n’écoute que ma voix, rien que ma voix, nos chansons, je suis sûr que tu vas aimer et achètes en aussi pour tes copines!

- Justin BIEBER, completement bourré, qui se demande encore comment son manager a pu lui réserver un appart' dans un HLM du 93 au lieu d'une suite à l'Hotel de Crillon à Paris ? (à propos, il te semble bien reconnaître l'ado bizarre vu un peu plus tôt).

The WATCHER : Justin, Justin, Justin, je t’avais dit d’arrêter le coca sans sucre, ce n’est pas bon pour toi, regarde dans quel état tu es ! Cet endroit où tu te trouves est le début de tout et la fin de rien, et c’est pour ton bien, pour qu’enfin, tu réalises à quel point tu t’es fourvoyé durant ces années.

Tu n’écoutes jamais rien, mais tu vas être forcé de m’écouter lorsque tu sombreras dans les bras de Morphée ! FACTOR HATE coule dans tes veines, et je suis dans ton esprit, alors ne résiste pas et prend ce CD car ceci est mon sang !

Au fait tu peux me faire un autographe en bas du chèque là, c’est pour ma petite soeur ! Bon alors on dit 5000 exemplaires ... ok, tu sais que je t’aime bien ... en fait, continue le coca !!

Merci à tous, un dernier mot pour motiver les indécis à venir le 13 ?

Sharky : Je dirais tout simplement ceci : « Envie de passer une bonne soirée en compagnie de 4 groupes plutôt sympas et dynamiques sur scène ? Envie de vous procurer le CD de FACTOR HATE avant tout le monde (Si si, je dis bien: « AVANT TOUT LE MONDE » !!!!) ? Eh bien une seule solution s'offre à vous : VIENDEZ TOUS LE 13 FÉVRIER AU DIVAN DU MONDE A PARIS et nous ferons tout pour ne pas vous décevoir !!! »

Hubb : une belle et bonne soirée de décibels vous attend le 13 février au DIVAN DU MONDE avec quatre bons groupes, A bientôt .

The WATCHER : le 13 Février nous venons prendre possession de vos cauchemars les plus profonds, et je serais là pour vous accompagner dans le tréfonds de vos pires phobies.
L’autre côté du miroir n’est pas loin, laisser-moi vous guider et j’ai faim !

Silver : Oublies les nazes qui passent à la TV et vient passer une bonne soirée au lieu d'écouter des pseudos Stars qui ne connaissent rien à la musique à part la détruire !!!!:

Titi : Après cette soirée dans notre univers, plus rien n’existera, ton cauchemar disparaîtra et le WATCHER dans ton esprit s’insinuera !!

Vous êtes ici : INTERVIEWS 25 janvier 2016 - FACTOR HATE