troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

RESISTANCE - "Bang your fuckin' skull"

 

RESISTANCE - "Bang your fuckin' skull"

EMANES METAL RECORDS - 2008

 

RESISTANCE Bang your fuckin' skull   Une légende alsacienne raconte qu’un jour quatre cigognes arrivèrent exténuées d'on ne sait où portant chacune dans son bec un bébé hurlant que seul un biberon de bière réussissait à calmer. Les pauvres bêtes était devenues totalement sourdes et passait leur temps à secouer la tête.

   Ces quatre gosses bizarres prirent plus tard le nom de Skullbangers et s’organisèrent pour offrir  une  alternative étrange à la bonne soupe servi par nos média de masse. Ils baptisèrent cette association de mutants « RESISTANCE ».

   L’Artwork de leur premier acte insurrectionnel officiel est un intermédiaire entre l’écu de « school of rock » et l’iconographie soviétique. La révolution est en marche et les armes du quatuor affichées, rickenbacker et flying V croisées. La couv’ arrière montre nos 4 charmants bambins en pleine sieste au milieu de leurs biberons (à leur age, quand même !!!).

   L’album commence vite et fort, pas de fioriture pour masquer la nature de la bête, c’est du gros métal  bien rentre dedans, le chant part bien bourrin et laisse augurer le pire comme le meilleur pour la suite. Le refrain arrive à 1mn 10 et rentre direct dans le crane, juste au bon moment pour accrocher l’oreille et pousser au headbanging sauvage.

   Cette production métallique d’EMANES METAL RECORDS entre parfaitement dans l’état d’esprit de ses fondateurs à l'époque de la sortie de l'album, du métal fait par des métalleux pour des métalleux, pas de cibles de marché ni buts commerciaux, pas de posers,  mais des mecs qui jouent ce qu’ils aiment appuyés par une équipe de passionnés.

   Les compositions sont de bonne facture, l’adaptation de Necropolis de MANILLA ROAD est un réel tribute et pas un simple titre d’accroche comme cela a déjà été vu chez d’autres groupes français quelque peu datés. Mark SHELTON lui même (Guitariste/Chanteur de Manilla Road) ne s’y est pas trompé puisqu’il a non seulement approuvé cette version made in RESISTANCE, mais a également rejoint Nathaniel sur scène lors d'un concert à COLMAR pour un duo mémorable.

  Quant à l’étiquette, appelez cela thrash, speed, heavy ou secouagedetouffe Metal, aucune importance. On parle ici de METAL, pas de fringues ; cette musique est puissante et bien agitée et c’est la seule chose qui compte.

   Je retiens principalement « Bang your fuckin’ skull », « Behead the enemy », « soul devourer »ainsi que l’intro mélodique « open the gates of … ».

   Avec « Soul Devourer », nos skullbangers expérimentent un voyage périlleux autour d’un univers métallique sans frontières dont ils sortent indemnes.

   On peut reprocher à RESISTANCE d’avoir une force de frappe qui n’est pas tout à fait chirurgical, le chant de Nathaniel est parfois bien en dessous du potentiel que l’animal possède manifestement. La jeunesse musicale du groupe est toutefois largement compensée par une foi inébranlable dans un Metal authentique souvent oublié des français.

« Bang your fuckin' skull » est donc un album prometteur qui mérite largement sa place au sein d' une vrai discothèque metallique parmi les espoirs de la nouvelle génération de French Metal, n' hésitez donc pas à suivre et rejoindre cette RESISTANCE. LONG LIVE METAL & Keep the faith

PLAY LIST

Bang Your Fucking Skull ; Behead The Enemy ; Considered Dead
Necropolis (MANILLA ROAD cover) ; Open The Gates Of... ; … Rage
Fist Of Fire ; Soul Devourer ; Resistance ; Satans Call... Through The River Styx

LINE UP

Nathaniel - vocals
Joël - guitars
Florian - bass/backing vocals
Marc – drums

 

Vous êtes ici : LP / CD / DVD / LIVRES RESISTANCE - "Bang your fuckin' skull"