troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

Raphaël "RAPH" DEL CIOTTO

Raphaël "RAPH" DEL CIOTTO

 

Raphaël DEL CIOTTO, né le 02/03/1979 à Grande Synthe (59) a vécu essentiellement dans la Marne entre Chalons et Reims, passant 6 ans en Allemagne de 1989 à 1995 avant de revenir en Champagne.

C’est en Allemagne, au collège, qu'en 1994, alors accros comme tous les gamins à la Dance révolution qui inondait nos ondes, il tombe sur le clip de ONE de METALLICA (MTV). C'est un coup de foudre musical !!! Mais pas moyen de se procurer un album des four horsemen, ses copains ne connaissant même pas ! Heureusement il parvient malgré tout à trouver quelques bons albums, dont AEROSMITH et son « Get a grip » qui tourne alors en boucle dans sa minichaine.

De retour en France, à Chalons en Champagne, après 6 années de vie cloisonnée dans des quartiers militaires, c’est au lycée, en 2nde, que son pote de classe lui mets une guitare dans les mains pour la 1ère fois et lui montre les accords de base.

A l’époque, il s'entraîne sur NIRVANA et GUNS’N’ROSES, sympa et facile pour plaire aux filles… Mais faire de la guitare devient une nécessité, une addiction même ! Il lui faut convaincre ses parents de lui  payer une guitare électrique et un ampli.

Chose faite ! il s’enferme dans sa piaule tous les jours, assis sur son lit le bouquin de partoches ouvert, le « Black Album » à fond à jouer et rejouer les riffs de « Enter Sandman », « Wherever I may roam », « Throught the never » etc…

Raphaël continue ainsi durant 1 an et demi… sans personne avec qui partager sa passion ! Pas un de ses potes n’écoute de Metal, il en arrive à croire qu’il était le seul Hardos sur Chalons…

Eté 1996 : Invité aux 18 ans d’une de ses amies, et des 50 ans du beau père de cette dernière, on lui annonce qu’il allait rencontrer un mec qui jouait de la batterie. Didier HANROT, que tout le monde appelait « LARS ».


RAPH et LARS ne restent qu’une heure à cette soirée… ils enfourchent le scoot du batteur avec la guitare sur le dos, direction le local, une nuit blanche à s’envoyer le répertoire de METALLICA de « Kill em all » à « Load » ! Les deux potes joueront ensemble pendant plus de 15 ans…

Grâce à sa rencontre avec LARS, RAPH découvre enfin la communauté Hard’n’Heavy de Chalons. Le local était en fait un repaire de zycos et d’amateurs : un vieux local sous terre dans la campagne… Impossible d'emmerder les voisins !!! la batterie au fond encadrée par 2 enceintes bringuebalantes et une sono qui ressemblait plus à une vieille chaîne reliée à un 8 piste… Rock n' Roll quoi !

Les zycos se pointaient avec leurs copines et c’était le bœuf tous les week ends jusqu’au bout de la nuit ! des montagnes de canettes de bières vides jonchaient le long des marches qui les reliaient au monde réel.

Les boulots de vacances lui permettent alors de se payer sa 1ère vraie guitare : une Explorer ESP de son idole HETFIELD et son ampli PEAVEY 5150.

Beaucoup de monde passe au studio mais, au fil des mois, un groupe de réguliers se forme.

1997 : RAPH rejoint sa première formation, n’ayant pour but que de reprendre du METALLICA.

Ce groupe de cover est contitué de LARS à la batterie, Eric CHARPENTIER à la basse, Mickaël BOUSSELIN (futur HITCH) au chant, Raphaël DEL CIOTTO à la guitare rythmique, Mathieu POULAIN (futur MALEDICTION) à la lead guitare. La fête de la musique de 1997 sera l'unique concert de cette formation ephémère.

C’est avec MATHIEU, devenu son meilleur ami, que Raphaël perfectionne son jeu, découvrant grâce à lui ses futures influences : OZZY, BLACK SABBATH, IRON MAIDEN, JUDAS PRIEST etc…

En 1998,  Éric et Mickaël, Mathieu POULAIN s’essaye au chant mais sans grande conviction … il fait venir son frère Benoit POULAIN (futur LES PEONES) pour tenir le chant, ce qu'il faisait dans un registre de variété française avec son pote Freddy MELLET. c’est finalement FREDDY qui resta pour le poste de chanteur/guitariste.

Fait anecdotique, Freddy et Raph étaient dans la même classe de la maternelle au CP et ne s’en sont rendu compte que longtemps après !

LARS, ramène de son coté un bassiste qui recherchait un groupe : Florent HUET dit « SKIN »

1999 : 2ème groupe de Raphaël. Le répertoire se compose de reprises de METALLICA, IRON MAIDEN, BLACK SABBATH, MEGADETH … On retrouve dans ce Line Up : Didier HANROT (batterie), Raphael DEL CIOTTO (guitare rythmique), Mathieu POULAIN (lead guitare), Freddy MELLET (guitare + chant), Florent HUET (basse).

Le groupe ne joue qu'un seul concert à 3 guitares façon IRON MAIDEN lors d'une concentration de motard à FAGNIERES (LES BAROUDEURS)

Mathieu POULAIN quitte le groupe pour rejoindre MALEDICTION suite au départ de leur 2ème guitariste François … En effet, MATHIEU et RAPH côtoyaient à l'époque Sylvain MOLLARD et les autres membres du groupe sur REIMS où ils faisaient leurs études ensembles.

Raphaël restera d’ailleurs longtemps au côté de MALEDICTION et assurera son rôle de chauffeur de salle pendant les concerts, et bossant également comme roady et infographiste : Logo, T shirt, bio, pochette de l’album « ESCLAVE DU VICE »…

Fin 1999 : SHOEILAGER est né !

Le groupe, né des cendres de leur précédent combo de reprises, étant constitué de fans de bécanes et d'amateurs de bière, le nom, pour le moins capillotracté de SHOEILAGER est choisi (SHOEI pour la marque de casque et LAGER pour la blonde)

De 2000 à 2003, les SHOEILAGER multiplient les concerts dans les bars et les concentrations de motos. Lassés des reprises, l'envie de composer les prends et voilà quelques compos signées de leurs mains qui enrichissent au fur et à mesures leur répertoire.

2003 : Démo 4 titres (SHOEILAGER DEMO)

1. GLADIATOR 2. L’EMPREINTE 3. VOLEUR D’AMES 4. HIGHWAY STAR (DEEP PURPLE COVER)

2006 : leur 1er album « GLADIATOR » sort sous la forme d'une autoproduction de bonne facture distribuée par BRENNUS.

Les 12 titres sont bien accueillis par la presse spécialisée à qui est toutefois reproché un manque de production.

SHOEILAGER déménage du vieux local du batteur et se fabrique son propre local de répéte dans la grange du bassiste pour des raisons évidente de bien être et de confort.

SOMME-VESLE, leur nouvelle commune d’adoption, devient plus tard le « Rock’n’roll Village » lors du 1er SOMME VESTIVAL organisé sur place et rassemblant près de 2000 personnes où se produisirent les groupes locaux.

En effet, dans cette petite bourgade non loin de Chalons, résident pas moins de 5 groupes de Rock : SHOEILAGER, mais aussi « NATCHEZ » fameux groupe de Rock Sudiste marnais avec ses 20 ans d’existence à ce jour, « SIXTY NINE VETTES » façon Ramones, « QUINCE JELLY » où le hard rock et le blues s’entremêlent, et « CARPE DIEM » qui deviendra « LES ZAHURIS » rock français. Une 6ème formation est en train de naître : BLACK BELLS, cover d’ACDC avec Freddy MELLET au chant.

Raphaël passe en même temps 1 année et demi au côté d’autres musiciens sur Reims dans une autre formation, BREAKER, groupe de pur heavy metal façon 80’s, composé de Ludovic DESA (OPPOSING MOTION) au chant, Raphaël DEL CIOTTO (guitare), Clément (guitare), Jeremy (basse) et Thomas BULLOT (Batterie, futur STICKY BOYS)

Raphaël ne fera qu'un concert avec BREAKER à la péniche à Paris en 2002 au côté de MOONSTONE et SCAVENGOURS, il décide d’arrêter sa participation à BREAKER car il ne peut s’impliquer dans plusieurs groupes et assurer sa vie professionnelle en même temps.

Sillonnant les routes, bars, concentrations motos, festivals, SHOEILAGER continue à évoluer sans se prendre la tête, toujours dans un état d’esprit Métal pendant près de 12 ans. Ils économisent et se donnent enfin les moyens d’enregistrer un véritable album :

2011 : 2ème album « SOMBRE PACTE » distribué par BRENNUS MUSIC

Ce 9 titres, Produit par FRED ROCHETTE (Ex EPSYLON), reçoit de très bonne critique et ouvre à SHOEILAGER les portes du DIVAN DU MONDE de Paris dans le cadre de l'ultime édition du PMFF V le 13 janvier 2013 aux côtés de ADX, Still SQUARE, HEAVENLY, SCHERZO, HURLEMENT…

Un bémol dans la vie du groupe en octobre 2012 : LARS décide d'arrêter l'aventure malgré l'envol que prend enfin SHOEILAGER. La relève est assurée par Florian BELOTTI qui, avec sa jeunesse et sa fougue, promet à SHOEILAGER de redoubler d'énérgie et de vitalité !

Florian ayant été victime d'un accident de moto peu de temps avant la date du PMFF, c'est LARS qui assure une dernière fois le rôle de batteur au sein du combo.

Une très grosse envie de jouer et surtout de pouvoir ravir le public et les fans, SHOEILAGER continue de parcourir toute la France en quête de son heavy toujours accompagné d’une petite bière et du tonnerre de Metal Lourd cher à STEPPENWOLF ...

 


METAL WARRIOR'S CONFESSIONS


Quand et pourquoi as tu commencé à jouer de la guitare ?


Au lycée en 2nde (1995), le son d’une distorsion de guitare me retournait les tripes !!! il fallait que je maîtrise absolument ce pouvoir !!!


As tu appris seul ou avec un professeur ?

Tout seul !!!! pendant un long moment, j’ai cru qu’il n’y avait que moi qui jouait du Metal… Je connaissais le répertoire de METALLICA par cœur mais personne avec qui partager ma passion.

Heureusement, un jour, j’ai rencontré un mec dans une soirée : « tu verras, y a un mec qui va venir, il fait de la batterie, tout le monde l’appelle Lars… » 15min on est resté dans cette soirée, direct on a filé à son local, une nuit blanche de folie à refaire tous les morceaux de METALLICA  !!!

J’ai joué avec lui pendant 12 ans. C’est depuis ce jour que j’ai rencontré d’autres musiciens.


Quels guitaristes t'ont le plus impressionnés ?


James HETFIELD, Zakk WYLDE, SLASH, Glen TIPTON et K. K. DOWNING, Angus YOUNG pour les Rockstars. J’adore les charismatiques !!! Sinon Mathieu POULAIN & Sylvain MOLLARD (MALEDICTION), Pascal BETOV & Bernard-Yves QUERUEL(ADX) pour les frenchies.


Quel est le premier guitariste que tu ais vu en live ?


Mon 1er concert !!! METALLICA en 1996 à Bercy, avec une jambe dans le plâtre …


Lorsque tu composes, sur quel(s) instrument(s) travaille tu ? de quelle façon ?


Je ne travaille que sur ma guitare (pas de recherche piano etc…) je trouve des idées aussi bien seul chez moi ou pendant les répétes. L’inspiration ça ne se commande pas !

Par contre après on s’enregistre et on travaille le morceau, on se critique, les 1er lives et on peaufine les derniers arrangements.


Pour toi, quelles sont les principales qualités d'un bon guitariste ?


Forcément la technique, il faut un minimum… sinon ça ne sonne pas !

Mais aussi savoir s’imposer et laisser la place aux autres instruments, ne pas en mettre trop tout le temps mais se lâcher quand il faut !

Une guitare qui claque, un son de tueur, un look et une attitude cool et agressive … pas mal non ?



Quel matériel utilise tu en concert ? En studio ?


Le même ! on est pas des stars…
1 GIBSON Les Paul Custom Shop Bulleyes signature Zakk WYLDE
1 ESP Explorer James HETFIELD
Micro EMG 81/85
1 ampli PEAVEY 5150 / pédale distorsion BLACKSTAR/ Baffle MARSHALL son brut !

en cours d‘acquisition une tête ENGL POWERBALL 2 et effets pour évolution du son de SHOEILAGER


Combien de guitares possède tu ? Quelle est ta favorite ?


5 au total (3 électriques, 1 Folk et 1 classique)
Bien entendu ma GIBSON Les Paul Zakk !!! c’est une bombe !
Comment imagine tu la guitare idéale ?
Le son et le sustain d’une GIBSON Les Paul avec le look d’une bonne Explorer Customisée

De quelle riff ou solo est tu le plus fier ?


Ouh la ! pas évident … Dans SOMBRE PACTE : Solo de « dans le rang » &  riff « Dio »
Mais je les aime tous !


Quel est ton meilleur souvenir de musicien ? Le pire ?


Le concert du Paris Metal France Festival le 13 janvier 2013 !!!! Quel magnifique souvenir en tant que musicien et fan de metal !!! j’espère en construire encore des comme ça !

Le pire je crois que c’est celui en Allemagne, en tête d’affiche d’un festival où on a eu un all-access et pass pour tous les stands bouffe et picole ! bière toute la journée, plus possible d’en boire en début de soirée… je me suis mis au Jack & Jagermeister… et suis monté raide sur scène !!! j’ai assuré moyen moins … je suis passé à côté d’un beau concert car ils avaient mis les moyens les casques à pointes !!! leçon retenue !


Joues tu d'autres instruments ? De quels autres aimerais tu savoir jouer ?

Un peu de tout : basse, batterie, piano… mais pas expert !

J’aurais aimé être un super batteur !!!


Si tu devais avoir un blason, quelle devise y ferais tu mettre ?


Keep on Heavy Metal Attitude !!!

Vous êtes ici : LES GUITARISTES Raphaël "RAPH" DEL CIOTTO