troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

Alain CLOUET

Alain CLOUET

 

Alain ClouetBIOGRAPHIE 

   Alain CLOUET commence la batterie début 1983 avec Khalid KARBICHI, futur 1er guitariste et co-fondateur de DYGITALS, dans un petit groupe qui s'appelait STIR.

   Au bout de 6 mois, chacun est partit de son côté, continuer sa route musicale dans plusieurs groupes à l'existence éphémère.

   Septembre 1983, Alain, avec seulemennt 6 mois d'expérience de la batterie, auditionne pour DEMON EYES qui connaissait (et connaitra toujours) des difficultés pour stabiliser son line up, le poste est finalement confié à Marc PRUDHOMME. Alain de son coté intègre HALFTRACK.

   En Mars 1984, il quitte HALFTRACK suite à des divergences avec le guitariste, c'est alors que Khalid vient lui proposer de le rejoindre dans le tout nouveau DYGITALS. Après une répete avec DYGITALS il intègre définitivement le groupe. C'est alors que son aventure musicale commençe sérieusement.

  Cette même année, il commence à jouer de la guitare, de la basse, du clavier, à chanter et à écrire des textes pour composer chez lui à l'intention de DYGITALS et dans un cadre de titres solo. Dans ce dernier cas, n'ayant pas une voix faite pour le hard, il écrit principalement des instrumentaux, les morceaux chanté étant plus dans l'esprit Pop Rock.

   En Octobre 1984, fort d'une formation enfin stable, DYGITALS donne son premier concert à Tremblay-les-Gonesses, en première partie de DEMON EYES, où il s'impose d'emblée comme une valeur montante du Metal Hexagonal.

   Novembre 1984 : Après plusieurs mois de répétitions, le groupe décide de concrétiser son travail par l'enregistrement d'une première maquette en 16 pistes. Cette dernière comportera deux morceaux ("La Malédiction" et "Coupable"). Cette expérience du studio conduit le jeune combo à revoir son répertoire qui se trouve rapidement enrichi de nouvelles compositions personnelles.

   Janvier 1985 : Conscient des imperfections de la première bande, DYGITALS décide de reprendre le chemin des studios afin de produire une démo 4 titres sur laquelle figure : "Ave Cesar", "Sacrifice", "Superstar" et "Illusion".

   DYGITALS évolue dans un style très Heavy, influencé par des groupes comme IRON MAIDEN, ACCEPT etc... et possede un sens de la scène qui ne tarde pas à lui permettre de se constituer un public. En Mai 1985, deux titres ("Avé César" et "She´s OK") sont enregistrés en Belgique au studio PYRAMIDES. Ces derniers apparaîtront sur la compilation HMP "French Connection" (Madrigal Records) aux cotés de YUGGS, STEEL ANGEL et VYTAL.

   Juin 1985, DYGITALS joue au Festival de Tremblay-les-Gonesse, avec BLASPHEME et ATTENTAT ROCK, devant 1 500 personnes. Le groupe se fera également remarquer par la qualité de sa prestation en tant que groupe d'ouverture du FRANCE FESTIVAL de Choisy Le Roi organisé par Christian VERRAZ en Juillet 1985.

    En début d'année 1986, une nouvelle maquette est enregistrée. Elle contient 3 nouveaux titres chantés en anglais. DYGITALS joue alors fréquemment en région parisienne et dans de nombreuses villes de France telles que Lyon, Tours, Chambery, Vichy...

   Durant l'été 1986, ils se produisent au Sun Festival, qui a lieu dans les arènes de Bayonne, avec, en tête d'affiche, le groupe américain JOSHUA. Cette même année, DYGITALS est classé dans le Référendum d'ENFER MAGAZINE parmi les 10 meilleurs espoirs français bien que n'ayant aucun album à son actif.

   DYGITALS alterne les concerts et les séances studio (MAYA, COULEURS et MARCADET) de Septembre 1987 à Avril 1988. Leur premier album "Love Games", sera enregistré et mixé, mais il ne sera jamais distribué.

   1988 : Le groupe SCHERZO, privé momentanement de batteur, fait appel à Alain pour tenir les futs à l'occasion de l'enregistrement de leur maquette 4 titres intitulée "Joker".

   Eté 1988, Alain part avec DYGITALS à Los Angeles pour une série de concerts dans plusieurs clubs dont le GAZZARRI´S et le WHISKY A GOGO.

   De retour en France en début 1989, DYGITALS reprend les concerts dans l´hexagone, notamment au GIBUS de Paris et à Tours. Le gang enregistre également une nouvelle maquette.

   1990 : DYGITALS se sépare. Suite à ce split, Alain joue dans plusieurs formations montées avec Laurent BIGOT, ancien bassiste de DYGITALS, dont un groupe de blues, PALE RIDER.

    1993 : On retrouve Alain aux cotés de David DUGARO et Hervé TRAISNEL, deux de ses complices de DYGITALS, au sein de NDB pour qui il programme les batteries d'un album 6 titres autoproduit intitulé "Rock N' Roll Gypsy".

  En 1994, Alain gagne le concours du Club DIAL (ancien vendeur de disque par correspondance) parmi environ 200 k7 reçu, avec un titre appellé "Sarah".

   En 2000 on retrouve Alain, en tant que guitariste, dans SYSTEME D, un groupe de Hard chanté en arabe. Il y est rapidement rejoint par Laurent BIGOT. Le groupe produira une Démo.

   En 2009, Alain, cette fois au poste de bassiste, retrouve SChERZO avec qui il fait un concert le 6 mai 2010 au KLUB à Paris en 1ère partie de WALTARI, avant que le chanteur, Jérome DAULIN, ne disparaisse sans laisser de trace.

   En 2009 toujours, la décision est prise de faire revivre DYGITALS. Hervé, David et Alain reforme alors le line up avec un autre "ancien" : Xavier, qui officie cette fois en tant que guitariste, et un nouveau membre, Jack GAYFFIER à la basse. Après quelques mois de répétitions, le groupe donne un concert privé en mai 2010 et rode son show dans quelques bars, dont le BLACK PEARL de Laigneville, avant d'envisager de plus grande scène.

   Janvier 2012 marque le grand retour de DYGITALS sur une scène parisienne dans le cadre du PMFF IV, au Divan du Monde, où le groupe présente les titres de son album à venir et emporte sans peine l'adhésion du public présent à ce concert d'anthologie.

 

METAL WARRIOR'S CONFESSIONS

Quand et pourquoi as tu commencé à jouer de la batterie ?

   J'ai commencé la batterie à 17 ans mais je voulais en jouer depuis l'age de 7 - 8 ans. Je me rappelle que je prenais les grandes aiguilles à tricoter de ma mère comme baguettes et j'étalais sur mon lit, en guise de fûts, tous les coussins que je trouvais, et je m' éclatais en frappant dessus n'importe comment lol.

As tu appris seul ou avec un professeur ?

   Comme beaucoup d'autres musiciens, j'ai appris tout seul avec mes oreilles et mes yeux.

Quels batteurs t’ont le plus impressionné ?

   Qui m'ont impressionné? Il y a eu surtout Charlie BENANTE (ANTHRAX), et Neil PEART (RUSH) avec son brillantissime solo sur "Exit Stage", sinon j'aime beaucoup de batteur comme Leonard HAZE (Y&T), Cozzy POWELL (R.I.P) ,la frappe la plus puissante de l'histoire je crois, Steve SMITH (ex JOURNEY), Ian PAICE, Jeff PORCARO, Mike PORTNOY, Tommy ALDRIDGE, Terry BOZZIO, et pleins d'autres encore, mais celui que j'aime par dessus tous c'est Dave WECKL (batteur de Jazz Rock).

Quel est le premier batteur que tu aies vu en live ?

   Le 1er batteur que j'ai vu en concert était le batteur de…. IL ETAIT UNE FOIS, quand j'étais tout gamin :-) ,mais sérieusement le 1er et non des moindres était Clive BURR en 1980 en 1ère partie de KISS (Je crois que j'ai encore la trace de la claque que j'ai pris ce jour là) lol .

Lorsque tu composes, sur quel instrument travailles-tu ? De quelle façon ?

   En général je compose à la guitare, parfois au clavier, rarement à la basse, tout dépend du moment et de l'inspiration. Soit ça part d'un plan que j'ai dans la tête, ou alors en jouant tout simplement et ça sort comme ça et après je monte le tout pour en faire un morceau qui tiens la route et si c'est un morceau pour le groupe, j'apporte la trame principale et les autres ajoutent ou modifient des plans pour arriver au meilleur résultat possible.

Pour toi, quelles sont les principales qualités d’un bon batteur ?

   La 1ère est bien sur la régularité, la batterie est le squelette d'un morceau, si elle faiblit, le morceau s'écroule. Mais pour moi le plus important, c'est qu'elle doit jouer DANS la musique et non pas SUR la musique, comme certains qui ne pense qu'à se faire plaisir en oubliant qu'ils sont au service du morceau et surtout du chant ou alors il faut faire du jazz :-) .

Quel matériel utilises-tu en concert ? En studio ?

   Je n'ai pas eu beaucoup de batterie, ma 1ère était une MAXWIN, après j'ai eu une ASAMA, une PEARL, et enfin une ROLAND. Mais en concert, j'ai souvent joué sur une batterie commune .
En studio j'ai fait les démo de Dygitals avec l'ASAMA. "Ave Cesar" et "She's Ok" sur la compil French Connection avec une YAMAHA et l'album qui doit sortir bientôt, avec ma ROLAND TD 20 couplé avec EZ Drummer. Ah! les merveilles de l'informatique !!!

Comment imagines-tu la batterie idéale ?

   Genre le double kit Acoustique Electronique de Neil Peart.

De quel plan es-tu le plus fier ?

   Je n'ai pas de plan dont je sois particulièrement plus fier qu'un autre car je ne suis pas du tout un grand technicien, mais ce dont je suis peut-être le plus fier c'est d'avoir composé (à la guitare bien sur) "Ave Cesar " sauf le passage solo évidemment et malheureusement aussi lol !

Quel est ton meilleur souvenir de musicien ? Le pire ?

   J'ai beaucoup de bon souvenirs, qui n'en a pas dans sa passion !!!

   Peut-être le concert de Tremblay en 1985 avec BLASPHEME et ATTENTAT ROCK et aussi Grenoble en 1ère partie de NIGHTMARE en 1987.

   Par contre les mauvais souvenirs s'effacent avec le temps ou se minimisent mais si je doit en retenir un ça serait le split de DYGITALS en 1990.

Joues-tu d’autres instruments ? De quels autres aimerais-tu savoir jouer ?

   Je joue aussi de la guitare, de la basse (avec SCHERZO depuis quelques temps), et du clavier que je n'ai pas touché depuis un moment.

Si tu devais avoir un blason, quelle devise y ferais-tu mettre ?

   It's a long way to the top if you wanna rock n' roll.

 DISCOGRAPHIE

 

DYGITAL

Démo 1984

2 titres "La malédiction" et "Coupable"

 

DYGITALS

Démo 1985

5 titres

Compil HMP 1985

DYGITALS

Compilation
French Connection

LP Devils records 1985

 

DYGITALS

Démo 1986

5 titres

 

DYGITALS

Démo 1987

6 titres

 

DYGITALS

Love Games

CD enregistré en 1987

Jamais distribué

 SCHERZO demo Jokers

SCHERZO

"Joker"

K7 Démo 1988

 

 NDB Rock n' rolll gipsy

NDB

"Rock’n Roll Gypsy"

CD - autoprod 1993

Sarah

Alain CLOUET

Titre solo

"Sarah" - 1994

 

DYGITALS

Compilation Revolution Hard Rock Vol2

CD - Axe Killer Records 1998

 SYSTEME D

SYSTEME D

CD Démo - 2000

Vous êtes ici : LES BATTEURS Alain CLOUET