troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

Sylvain "Steve" COTTE

Sylvain "Steve" COTTE

 

Sylvain "steve" COTTE BIOGRAPHIE


Sylvain COTTE, dit "Steve", nait le 17 janvier 1970 à Fismes (Marne). A 14 ans, fan de Hard Rock désireux de marcher sur les traces de ses idoles (et d'attirer les groupies qui vont avec le statut de Rock Star), il décide de devenir guitariste.

Après plusieurs groupes de collégiens entre 1984 et 1985 (SNAKE, THE COMMODORE, MANIAK), les choses deviennent plus sérieuses en 1986 avec BRIGHTNESS. Plutôt axé vers le Hard Rock, on y retrouve déjà aux coté de Sylvain son futur complice de GANG, Philippe « Philty » CHOLET (alors guitariste et non bassiste). Le groupe sévira jusqu’en juin 1990 en se produisant sur les scènes de Champagne Ardenne, notamment en compagnie des Rémois de LUST. Hormis des enregistrement live, aucune démo officielle ne verra le jour.

Steve fonde cette même année un nouveau groupe, plus déjanté, évoluant entre Heavy Metal et Punk/Hard Core et qu'on peut définir comme un croisement entre MOTÖRHEAD et THE STOOGES : GUSH X.

Le groupe sortira 2 démos :

-         GUSH X « I – No More… » début 1992

-         GUSH X « II » automne 1992


Début 1993, GUSH X change de nom et devient GANG. Le combo, rejoint par "philty" au poste de bassiste écume alors les scènes de Champagne Ardennes et du Nord pour soutenir, dans un premier temps, ses démos, puis, dès le moi de mai de cette même année, son premier album autoproduit intitulé simplement « 1993 ».

En 1994 GANG sort sa première cassette vidéo VHS : «  N.F.L.B.V. Of The Winter Killers » ainsi qu'une démo : « Brainwashed Man ».

D'avril 1994 à février 1995, Sylvain et GANG multiplient les concerts, principalement régionaux mais également au Havre, à Lille et dans le Val d'Oise. Ils rodent alors un répertoire de nouvelles compositions qui permettent au groupe d'entrer en studio en août 1995 pour enregistrer leur prochain album.

Bien que résolument Underground, GANG participe cette même année, aux cotés de MYSANTHROPE et de NIGHTFALL, au CD "Initiation" , compilation du label japonais LARD RECORDS.

Début 1996, le nouvel album "Unknow but surely live"sort.

En 1997, suite au départ des autres membres, Sylvain COTTE et Philippe CHOLET se retrouve seuls à faire vivre GANG, notemment grace à la sortie en janvier 1998 d'une nouvelle cassette VHS "A trip to the unknown ... ".

L'arrivée d'un nouveau batteur en novembre 1998 ramène GANG sur les scènes. Le groupe opérera donc en trio de juin 1999 à juin 2000.

En septembre 2000 Sylvain reprend le chemin des studios avec GANG pour commencer l'enregistrement de l'album "Piece of War". Un projet de concept album ambitieux sur le thème de la première guerre mondiale. Fort de cet enregistrement, GANG se rappelle au monde en 2002.

En 2004, GANG participe à l’album « Les fils des loups », compilation tribute à KILLERS en revisitant « Paranoïa »,

2007, « Dead or Alive » voit le jour. Ce nouvel album ajoute à des compositions originales d’un très bon cru, deux reprises de brûlots Heavy Metal “You cant stop Rock’n’Roll” (TWISTED SISTER) & “Rock’n’Roll Secours” (VULCAIN) ainsi qu’un hommage à l’incontournable Lemmy KILMISTER de MOTORHEAD. 

2009 : Les  deux vidéos officielles du groupe sont rééditées sous forme d’un DVD « Still Unknown But Surely Live », accompagné de deux bonus live (Show de 95 à Lille & Reims – France).

En 2010, GANG décide de sortir son nouvel album intitulé « V ». Privilégiant toujours une approche ancrée dans le plus pur Heavy Metal, l’album fait apparaître de manière encore plus évidente son attrait pour le Thrash naissant des années 80. Soit 40 minutes concentrant la passion d’un groupe au service de l’underground depuis déjà 20 ans.

Ce nouvel album est produit par EMANES METAL Records sous format CD puis de LP vinyle. Sa sortie officielle à lieu le dimanche 7 mars 2010, pour le 20ème anniversaire du groupe, à l’occasion d’un concert marquant la XIIIème Convention Rock n’ Metal de Fismes.

En Mai 2011, La compilation "Long Live Metal acte deuxième" presente le titre "Prey for recovery" de GANG.

Mars 2012 : GANG rend hommage aux groupes de Heavy ayant bercé leurs débuts de musiciens avec HM-666%, un CD 7 titres contenant un titre live du combo Fismois, une composition originale et 5 reprises de groupes Heavy de la grande époque.

0ctobre 2012 : sortie du live "Heavy Metal Road 666" en CD et DVD pour ponctuer deux années de live assez intensives.

2014 : sortie d’ « inject the Venom », le nouvel album de GANG, sorti en CD et LP.

2015 : sortie d'un nouvel album live "Live is all", enregistré à Manchester durant le SOS Fest. Peut être le premier album live officiel d'un groupe français enregistré dans la perfide Albion ?.

Parallelement à ses activités guitaristiques, Sylvain COTTE est depuis de nombreuses années particulièrement actif dans le cadre du soutien au Metal français, notamment par le biais d'UNDERGROUND INVESTIGATION avec qui il organise annuellement la convention Rock n' Metal de FISMES. Une autre page lui sera consacrée dans ce cadre dans la rubrique "Metal Brothers".

 

METAL WARRIOR'S CONFESSIONS

 

Quand et pourquoi as tu commencé à jouer de la guitare ?

J’ai commencé à jouer de la guitare vers 1984. Nous étions une bande de collégiens fans de Hard Rock et nous avons eu envie de créer nous aussi notre groupe. A l’époque, Blackie LAWLESS et W.A.S.P. sortait « (Animal) I Fuck Like A Beast » et déclarait qu’il avait commencé la guitare pour se taper des gonzesses. Naïfs, nous l’avons cru…

As tu appris seul ou avec un professeur ?

J’ai pris une année de cours avec un professeur orienté blues. Par la suite, j’ai bossé principalement en autodidacte au fil des groupes dans lesquels j’ai joué et des  rencontres musicales que j’ai pu faire.

Quels guitaristes t’ont le plus impressionnés ?

J’ai toujours apprécié Michael SCHENKER, Gary MOORE (plutôt dans sa période Heavy Metal), Jimi HENDRIX, Mark REALE, Ace FREHLEY, Rudolph SCHENKER, Daniel PUZIO, Hervé RAYNAL, Fabrice FOURGEAUD,…

Dernièrement j’ai été bluffé au RaismesFest par Uli JON ROTH qui possède un touché exceptionnel, à tel point qu’on dirait que ses doigts ne touchent jamais le manche, comme s’il jouait par télépathie !

La dextérité et l’humilité de Pat MAC MANUS m’ont également foutu sur le cul, c’était aussi lors d’un RAISMES FEST.

J’aime toujours la gaillardise de Daniel PUZIO qui possède un jeu très blues, le juste milieu entre GRAND FUNK RAILROAD et MOTÖRHEAD.

Enfin, j’ai  pu récemment voir, approcher et discuter guitare avec Hervé RAYNAL et Fabrice FOURGEAUD d’ATTENTAT ROCK qui sont de très bons guitaristes et des personnes très accessibles.

Idem avec Ross THE BOSS, lors d’un dîner mémorable où nous nous sommes retrouvés à discuter guitare, le plus simplement du monde (ah, la différence entre Chuck BERRY et Angus YOUNG !!!).

Quel est le premier guitariste que tu ais vu en live ?

Ce sont les 2 guitaristes du groupe rémois LUST en 1987, Eric LEE et « TRASH »… J’ai vu aussi pas mal de petits groupes régionaux dans lesquels évolué Dom’ (TUCKER) ou Fred ROCHETTE (LA SOURCE / FIFTY ONE'S, ex EPSYLON). Mais ma première grosse confrontation live remonte à décembre 1990 à Reims avec VULCAIN sur la tournée « Transition ». Tout simplement énorme… L’impression de voir MOTÖRHEAD jammant avec VAN HALEN puisqu’à l’époque il y avait Franck PILANT, un très bon soliste, au côté de l’emblématique Daniel PUZIO.


Lorsque tu composes, sur quel instrument travailles tu ? De quelle façon ?

En général, sur la première guitare qui tombe à portée de main, qu’elle soit branchée ou pas sur un ampli. J’aligne des plans, sans pour autant chercher quelque chose de précis. Puis d’un thème peut jaillir une idée de chanson sur laquelle je vais revenir à intervalle régulier jusqu’à ce que ça ressemble à quelque chose. Ensuite je présente aux autres membres du groupe et on peaufine, le cas échéant.

Dernièrement, j’ai aussi pu partir sur des riffs spontanément à l’écoute de tempos de batterie programmée et ficeler ainsi, avec l’aide de Philty (basse) des morceaux de GANG pour « Dead Or Alive » ou « V ».

Pour toi, quelles sont les principales qualités d’un bon guitariste ?

Waouh, difficile à dire… J’suis pas assez bon moi même ! J’apprécie la précision et la constance dans le jeu mais j’aime aussi la fougue et le côté « déjanté ». Par contre, je n’ai que faire de la démonstration et de la surenchère de technicité, j’ai toujours préféré le feeling et le groove qui n’empêche pas pour autant un peu d’audace.

Quel matériel utilises-tu en live ? en studio ?

Je joue sur un JCM900 MARSHALL qui date de 1990, avec une pédale « Metal Zone » et une GIBSON Les Paul que m’ont offert mes amis (et ma famille) à l’occasion de mes 40 ans. J’ai aussi 2 ARIA Pro II (une flying type « Iron Man » et une explorer type « ZZ Deluxe ») et des copies coréennes de Les Paul et Statocaster. J’utilise généralement le même matos en live et en studio mais il est aussi possible que je joue sur un Pod quand on enregistre chez Bill, notre chanteur. Je suis actuellement en recherche côté distorsion et il est fort probable que ma vieille « Metal Zone » soit mise au rencard au profit d’une simple overdrive pour retrouver la simplicité et l’efficacité du vrai son Hard Rock.

J’utilise aussi une EPIPHONE (façon Les Paul) electro acoustique pour quelques plans en arpèges et aussi pour composer au coin du feu.


Combien de guitares possèdes-tu ? Quelle est ta favorite ?

J’ai 8 guitares, 7 électrique et 1 électro acoustique. Evidemment ma préférence va vers la toute dernière, un rêve devenu réalité grâce à mes Amis : ma GIBSON Les Paul standard. C’est une guitare sur laquelle je me sens très à l’aise et j’adore l’ampleur du son qui s’en dégage : rond et chaleureux. Le manche est véritablement facile à maîtriser et le fait d’avoir creusé le corps sur les modèles les plus récents est un vrai bonheur pour mes frêles épaules, ahaha !

Comment imagines-tu la guitare idéale ?

Je viens de t’en faire la description en parlant de la Les Paul. J’ose imaginer que le plaisir peut être le même sur pas mal de GIBSON et j’envisage d’ailleurs un investissement dans une vraie Flying V voire une Explorer ou une SG qui, pour en avoir essayé quelques unes, est très maniable aussi avec un son plus sec.

De quel solo ou riff est tu le plus fier ?

J’aime beaucoup le riff de « Believer / Betrayer » qui n’est pas de moi mais de Philty, notre bassiste. Le genre de riff que tu retiens de suite et qui est bien entêtant (certain comme Mike, batteur de THORGEN, peuvent en attester !!).

Nous ne les jouons plus actuellement mais je me chauffe souvent en reprenant les riffs de « No One Here Gets Out Alive » (sur le 2ème album de GANG "Unknown But Surely Evil") et « Hero Can Die » (sur le 3ème album de GANG « Piece Of War »).

J’aime aussi les riffs plus lourd à la BLACK SABBATH comme celui de « Into The Silence Of The Sea » sur « V » ou le break final de « Ghetto » sur « Dead Or Alive ».

Enfin, je m’éclate comme un petit fou sur l’actuelle version de « Never Enough » que nous parvenons grâce à Malo, notre nouveau batteur, a rendre aussi efficace que sur l’album. L’humain a repris le pas sur la machine !

Quel est ton meilleur souvenir de musicien ? le pire ?

Je crois qu’on m’a déjà posé cette question et je dois avouer qu’à chaque fois, c’est toujours aussi difficile d’y répondre.

En fait, le positif efface très vite le négatif. Il faut dire aussi que dans le milieu Underground que nous fréquentons depuis plus de 20 ans, il vaut mieux se contenter du peu de crédit que l’on t’accorde, y compris du négatif. Il vaut mieux, en effet, que l’on parle de toi, en bien ou en mal, plutôt que l’on t’ignore.

Je dirai alors que chaque sortie d’album de GANG a été un grand moment à vivre, toujours l’excitation d’offrir à qui veut l’entendre le fruit d’un travail souvent assez long. Remonter sur scène en 2010 après 10 ans consacré uniquement au studio a été aussi un moment exceptionnel dans la vie de GANG. Depuis, pouvoir côtoyer en alter ego pas mal de musiciens qui nous ont donné l’envie d’en faire autant est aussi extraordinaire. Si en 1984, on m’avait dit qu’un jour je reprendrais « Rock’n’Roll Secours » et que Daniel PUZIO viendrait la chanter en duo avec nous sur scène, j’aurais très certainement bien rigoler. On vit notre rêve éveiller, on continue à bosser d’arrache pied et, surtout, on prend énormément de plaisir. Je crois même qu’on positive tellement qu’il est difficile de trouver du pire. Même si on ne peut pas dire que notre escapade de cet été au Danemark ait été particulièrement remarquée par le public présent, c’est aussi un excellent souvenir car une vraie expérience dans la vie du groupe. On se sent plus fort et motivé que jamais et ce ne sont pas les projets à venir qui diront le contraire.

Joues-tu d’autres instruments ? de quels autres aimerais tu savoir jouer ?

Je pianote un peu et braille dans le micro mais, c’est très relatif ! J’aurais aimé jouer de la batterie mais au final, j’ai déjà assez de mal avec la guitare pour ne pas m’y risquer.


Si tu devais avoir un blason, quelle devise y ferais tu mettre ?

Oulah ! C’est très solennel ce truc là … Faut pas que je me plante ! J’sais pas trop… Un truc du genre : « Vivre et Mourir pour le Heavy Metal » ou plus généralement encore « Rock’n’roll ‘till Death ». Mais bon, j’suis vraiment pas original !

 

DISCOGRAPHIE

GANG 1993

mai 1993

GANG

CD - "1993"

GANG 1994

1994

GANG

VHS - N.F.L.B.V. Of The Winter Killers

Brainwashed man

1994

GANG

Démo - "Brainwashed Man"

Compilation Initiation

1995

GANG

CD - Compilation "Initiation"

LARD RECORDS (Japon)

Unknown but surely evil

1996

GANG

CD - « Unknown But Surely Evil »

A trip to the unknown

1998

GANG

VHS - « A Trip To The Unknown… »

Piece of war

2001

GANG

CD - « Piece Of War »

compilation les fils des loups

2004

GANG

CD compilation « Les Fils des Loups » Tribute à KILLERS

BRENNUS RECORDS

dead or alive

2007

GANG

CD - « Dead Or Alive »

still unknown but surely live

2009

GANG

DVD - « Still Unknown But Surely Live »

gang V

2010

GANG

CD - « V »

long live metal 2

2011

GANG

LP - compilation « Long Live Metal ! Acte Deuxième »

EMANES METAL Records

hm666 cover

Mars 2012

GANG - CD

HM 666%

hmr666 cover

Octobre 2012

GANG - CD/DVD

Heavy Metal Road 666
inject the venom cover

2014

GANG - CD/LP

Inject the Venom

live is all cover

2015

GANG - CD

Live is all

GANG all for one

2018

GANG - CD

All for One

Vous êtes ici : LES GUITARISTES Sylvain "Steve" COTTE