troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

EXISTANCE - Existance

EXISTANCE – Existance

CD - 2011

 

EXISTANCE    Peut-on être créatif tout en respectant scrupuleusement les canons d'un style musical ayant eu son heure de gloire au début des 80's ? Un jeune groupe de Metal, français de surcroit, peut-il encore tenir l'étendard de la NWOBHM tout en étant crédible ?

   Fort d'une première démo plus que convaincante, les Isariens d'EXISTANCE répondent à ces questions en 8 titres.

   Le coté « retour vers le futur » de leur musique est aussi etonnant que sur leur précédente démo 4 titres, toujours cette sensation de découvrir un authentique groupe de Heavy British 80's, avec toutefois un meilleur son que sur la démo et de nets progrès sur tous les postes.

   « Son of the Wolf », qui ouvre cet album, bénéficie grandement de ces progrès et marque d'entrée un plus grand soin dans la conception et l’enregistrement des batteries.

   « Diary of Eternity » démontre aisément que non seulement ces gars savent composer mais qu’ils savent évoluer dans leur style en produisant des titres très variés. Les progrès de Thomas à la basse et la plus grande maitrise vocale de Julian sont flagrants, ce nouveau titre est vraiment bien conçu et le rôle plus important de la basse permet d’exploiter au mieux les jeux de guitare complémentaires de Fred et Julian.

   « Soul warrior » me rappelle toujours autant le TOKYO BLADE des grands jours, c’est le morceau où la personnalité d’EXISTANCE se ressent le moins mais on reste sur un excellent titre qui, si il ne révolutionne pas le genre, lui fait grandement honneur.

   « Kill me madness » s’articule parfaitement avec le précédent, l’influence britannique est ici parfaitement assimilée et respectée, avec la touche personnelle nécessaire à la création d'une composition originale. Il en est de même pour « Innocent », un de mes titres favori.

   L’intro arpégée de « Dark day » ne laisse aucun doute, nous arrivons à « THE ballad » de l’album. Toujours ce respect de la tradition avec une structure très classique mais, et c’est là toute la difficulté de l’exercice, l’affirmation d’une identité et d'une signature artistique surprenante pour un groupe aussi jeune.

   « Waverly Hills » : Le lieu réputé « le plus hanté des Etats-Unis » inspire ici un titre puissant, les soli croisés qu’affectionne EXISTANCE et les attaques vocales finales servent parfaitement l’ambiance générale du titre. 

   L’album se conclu par l’excellent instrumental « Existance », dans une version plus propre et un son plus pro que l'enregistrement de 2010.

   Ce premier album est un pas supplémentaire pour un groupe qui a su affirmer sa fidélité à un style que beaucoup croyaient has been tout en démontrant que le Heavy Metal « à l’ancienne » peut se renouveler sans perdre son identité. EXISTANCE a développé un jeu et une façon bien personnelle de revisiter la NWOBHM et signe avec ce premier opus une belle réussite, bien au dessus de la production moyenne hexagonale.

 TRACK LIST

Son of the Wolf 
Diary of Eternity 
Soul warrior 
Kill me madness 
Innocent
Dark day 
Waverly Hills 
Existance

LINE UP

Julian IZARD : Guitares et Chant
Fred LABASQUE : Guitares
Thomas DROUIN : Basse
Laurent LOUVRIER : Batterie

Official MySpace :  http://www.myspace.com/existancehardrock

Vous êtes ici : LP / CD / DVD / LIVRES EXISTANCE - Existance