troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

Olivier SPITZER

 

Olivier SPITZER

 

Olivier SPITZERBIOGRAPHIE

Olivier SPITZER commence la guitare en 1978, attiré par la composition et le jeu en groupe.

En 1980, création de BRAINSTORM composé de : Joël BELLAICHE (basse), Pierre ETCHEBEST (batterie), Mathias GUSTAFFSON (guitares solo / chant) et Olivier SPITZER (chant / guitares). Le groupe prépare plusieurs maquettes pour VOGUE et rode son répertoire en concerts.

En cours d'année, Mathias est remplacé par Benjamin RAPHAELLI (ex JARRETELLES, futur TRUST).

1981 : BRAINSTORM devient STATORS où Olivier SPITZER, au chant et à la guitare, est accompagné de Joël BELLAICHE (basse), Patrick COSTEAUX (guitares solo) et Pierre ETCHEBEST (batterie).

Une première maquette est réalisée au Studio 38, le groupe attaque ses premiers concerts dont la 1ere partie de SATAN JOKERS à la faculté de Créteil.

1982 : Arrivée de Gilles MELEO (ex SPHEX) au chant, nouvelle maquette au Studio 38.

1983 : Christophe CROUZET remplace Pierre ETCHEBEST à la batterieUne nouvelle maquette est réalisée au Studio SOAM avec Didier LUBIN au son. Concerts.

1984 : STATORS enchaine les concerts, dont la première partie de QUIET RIOT à Paris au mois de mars.

Une signature avec AXE KILLER Records conduit à l'enregistrement de l'album « Never too late » par Didier LUBIN au Studio SOAM.

1985 : « Never too late »  sort dans les bacs durant l'année 1985. Le titre de "Never too late" est choisi ironiquement car le groupe a conscience que l'on assiste à la fin de la période faste du Métal français des eighties. L'album est accueilli avec les éloges de la presse spécialisée. STATORS participe au "FRANCE FESTIVAL" de Choisy le Roi le 6 juillet où il fait une excellente prestation.

Malgré cela, STATORS splitte en septembre 1985 suite à des dissensions internes.

1986 :Olivier SPITZER et Joël BELLAICHE forment un nouveau groupe avec Hervé RAYNAL (guitares solo, ex ATTENTAT ROCK , futur FACE TO FACE ) et Nicolas BARDE (batterie, ex METAL STAMPS).

Olivier rencontre Little Jim, le chanteur de WILD CHILD dans lequel Christophe CROUZET et Laurent BERNAT (SATAN JOKERS) officient.

En 1987, suivant le split de Wild Child, ils forment SCAREFACE. Le Line Up est constitué de : Joël BELLAICHE (basse), Eric BONO (claviers, ex RAOUL PETITE), Jean Pierre CAHEN (guitares solo, ex TNT), LITTLE JIM (chant), Christian NAMOUR (batterie, futur RONDAT) et Olivier SPITZER (guitares / chant).

En 1988, Bobbi BRUNO manage Olivier et LITTLE JIM. Ils commencent à travailler aux studios DAVOUT avec l'auteur Etienne RODAGIL pour un projet qui n'aboutira pas.

Fin 1988, Olivier réalise aux studios Davout la compilation « Hard Rock Rendez Vous » avec Patrick RONDAT, Nina SCOTT, SQUEALER, JUMPER LACE … Cette compilation sort en 1989.

1989 : REBEL est créé avec LITTLE JIM, Olivier SPITZER, les deux ex WARNING Michel AYME et Gérald MANCEAU, guitare solo et batterie, et l'ex LITTLE BOB STORY Fred LEMARCHAND, basse. Le groupe est signé par PEER SOUTHERN MUSIC. Enregistre son album  avec Olivier DOSPIRITO SANTO aux studios GANG, DAVOUT et MARCADET.

L'album initialement prévu chez POLYDOR ne sortira jamais. Le contrat avec PEER SOUTHERN est rompu.

1991 : Bobbi BRUNO et Olivier signe avec MUSIDISC pour une série d'albums à produire.

La nouvelle formation de REBEL est LITTLE JIM, Olivier SPITZER et Jean-Pierre CHICHE (Ex FACE TO FACE) aux guitares, JJ.KERLEO puis Ricky BORDRON (Ex JINX) à la basse et Gilles CHEVALIER (Ex PAUL PERSONNE) à la batterie.

Olivier cumule les fonctions de guitariste du combo et de coréalisateur aux cotés de Steve PRESTAGE de l'album qui sort cette même année chez MUSIDISC (une rééedition sera faite par SPALAX).

Suite à des problèmes chez MUSIDISC, le contrat est rompu.

REBEL commence à tourner mais le coeur n'y est plus. Le groupe splitte après un concert désastreux à LA LOCOMOTIVE.

1991-1992 : Olivier compose et réalise la maquette solo 4 titres de Nina SCOTT (ex LAWLESSNESS et KLAXON) aux studios DAVOUT.

Musiciens invités :

Patrick RONDAT, Christophe AUBERT, Fabien GEVRAISE, Michel AYME (Guitares)
Pascal MULOT (Basse)
Eric BONO (Claviers)
Christian NAMOUR (Batterie)
Philippe CHAUVEAU (Batterie et effets spéciaux)
Karny, Corinne POLLONI (Chœurs)

1992 -1993: Il réalise les compilations "Guitar Rendez vous" et "Compil Seventies" pour les studios DAVOUT.

En 1994 Il crée  le groupe BLACK DOG avec Karny au chant, Fabien GEVRAISE (EX JINX et FACE to FACE) aux guitares, Gilles VILLEROY (ex FACE TO FACE) aux claviers, Fred MILGRAM à la basse et Christian NAMOUR à la batterie.

En 1998, le groupe devient DIASPORA, avec KARNY, Olivier SPITZER, Gilles VILLEROY, Guillaume ROLAND, basse, Eric LAFONT, batterie et CLIFA, percussions

Après de nombreuses maquettes le groupe splitte en 2000.

1998 : BRENNUS réédite en CD "Never too late".

2001 : Olivier compose avec Jeff DEROCHE

2002 : Suite à un Jam dans son studio avec le chanteur David BERENGER et au caractère productif de cette réunion, Le projet LOADED LEG est enregistré avec les titres suivants :  ABC, The key, Under the whip, Make believe, Jenny ainsi que le titre en version démo "How could we let love fade ?" (Basse : Pascal MULOT, Lead guitar sur "Whip" & "Let Love Fade" : Jean-Pierre CHICHE) et la piste Bonus : "Graceland's gate" (Guitare solo : Hervé RAYNAL).

Le CD et son concept ne peut hélas aboutir, faute de label motivé pour le défendre.

2003 : Olivier SPITZER et LITTLE JIM reprennent leur collaboration et composent ensemble.

En 2004, il compose et réalise le CD 3 titres de Cindy.

Il compose en 2005 pour France FLORY.

Ses retrouvailles avec KARNY, son ancien chanteur de DIASPORA, aboutissent à la réalisation du projet Rock/Rap OSKAR auquel Olivier se consacre en 2006 et 2007.

OSKAR est composé de KARNY (chant, guitares), Lester BILAL (rap), Olivier SPITZER (Guitares), Noël ASSOLO (basse, ex RITA MITSOUKO), Richard BERTIN (batterie), DJ Mums (Dj).

L'album enregistré aux Studios Davout ne trouve pas de débouchées.

2008 : Olivier SPITZER revient dans le monde du Hard avec la création de SUPERFIZ où il s'associe avec le chanteur Pierre BENVENUTI. Il amorce également une collaboration avec Renaud HANTSON en travaillant à l'écriture de 5 nouveaux titres pour « Furioso IV », le nouvel album de son side project FURIOUS ZOO, qui paraît au mois de Novembre 2008. Olivier participe également à cet album en tant que guitariste rythmique sur 11 titres et se produit à chaque concert du combo en tant que guest (vu le nombre de participations on pourrait parler de 5ème membre honoraire). Il est à noté que « Dead man won't lie » un des cinq titres coécrit par Olivier marque le retour en studio de Christian AUGUSTIN (ex SORTILEGE).

Il enregistre également pour la version 2008 de « Sorcier » figurant sur l'album « Hardcore collectors » de SATAN JOKERS et préfigurant le nouvel avatar du combo metallique, SBC, son studio, participera au travaux de nettoyage des anciens enregistrements et d'overdubs.

La nouvelle formation de SATAN JOKERS est officielle et comprend au début de l'année 2009 : Renaud HANTSON (Chant), Pascal MULOT (Basse), Olivier SPITZER (guitares rythmiques), Michael ZURITA (Guitare Lead) et Marc VAREZ (Batterie).

Parallelement, suite à l'acceptation de Christian « ZOUILLE » AUGUSTIN de remonter temporairement sur scène pour le concert « a night of SORTILEGE », mis en place avec le concours de Holger G. PUNKT, dans le cadre du KEEP IT TRUE FESTIVAL, le groupe ZOUILLE & HANTSON est créé.

On retrouve dans cette formation 4 des membres du nouveau SATAN JOKERS : Renaud HANTSON (Batterie, Chant), Pascal MULOT (Basse), Michael ZURITA (Guitare Lead) et Olivier SPITZER (guitares rythmiques). Renaud HANTSON et Christian « ZOUILLE » ayant quelques duo vocaux dans le set, David LEFEBVRE (STONEDRIVE) accompagne le groupe en tant que guest à la batterie.

En mars 2009, le nouveau SATAN JOKERS sort son premier album intitulé « SJ 2009 ». Outre son rôle de guitariste, Olivier SPITZER y co-signe 5 compositions parmi lesquelles « Indien de demain », avec la participation de Christian AUGUSTIN au chant, qui fera partie du set présenté par ZOUILLE & HANTSON en avril lors de la XIIème édition du KEEP IT TRUE (ainsi que « Dead man won't lie ».

En juin 2009, il participe au HELLFEST avec SATAN JOKERS.

Le mois de novembre est marqué par la sortie de « Fetish X », nouvel album de SATAN JOKERS enregistré en partie dans son studio (S.B.C.) où il co-compose cette fois pas moins de 11 titres. Une tournée est organisée en commun avec Patrick RONDAT ce même mois. Suite au départ de Marc VAREZ du groupe, la batterie est désormais assurée par AUREL (Aurelien OUZOULIAS).

L'année 2010 est marqué par de nombreuses participations aux concerts de FURIOUS ZOO et sa participation à l'enregistrement de l'album « Furioso V - Anal Oriented Rock » (sortie en mars 2010). Il travaille parallèlement a affiner le répertoire de SUPERFIZ et commence l'enregistrement du futur album du groupe avec Philippe KALFON (guitares), Noël ASSOLO (basse), Gérald MANCEAU (batterie) et AUREL (batterie).

Il participe également à la réalisation de « Rock N' Roll is King », second album de REBELL 8 sur lequel il interprète 3 titres, dont deux compositions personnelles parmi lesquelles « Glorious day », excellent duo entre Holger et Christian AUGUSTIN .

Janvier 2011 est marqué par le départ d'Olivier de SATAN JOKERS et les premiers concerts de SUPERFIZ . L'album éponyme sort officiellement au mois de mai de la même année.

Le 16 septembre, SUPERFIZ fait sa première date parisienne au BATOFAR. Le 5 novembre 2011, le gang partage l'affiche du DIVAN DU MONDE avec Stephan FORTE et GNO, le groupe de Christophe GODIN.

LE 4 mars 2012, SUPERFIZ est à l'affiche de la désormais incontournable convention Rock N' Metal de FISMES.

Parallèlement à ses activités SUPERFIZiennes, Olivier intègre début 2012 SHAKIN' STREET avec qui il commence l'enregistrement d'un nouvel album et fait quelques concerts en France (Troyes, Orléans ...) et en Belgique.

Décembre 2012, suite au split de SUPERFIZ, LAUL Nico (RBO, P VIBES, ANIMALS) rejoint Philippe KALFON, Olivier SPITZER, Didier DUBOSQ et Aurel OUZOULIAS pour former TEMPLE OF SILENCE.

2013 : Composition des nouveaux titres de Temple Of Silence etDébut des enregistrements aux Studios DAVOUT avec Antony ARCONTE.
Finalisation des enregistrements au studio SBC, invités : Noel ASSOLO (basse) sur un titre et Christian AUGUSTIN (voix) sur trois titres.
Le titre "In my head" est inclu dans une compilation Dooweet.
Dans le même temps, il achève les enregistrements et le mixage de l'album "Psychic" de SHAKIN' STREET.
2014 : Parution du titre "The Beginning of the Rage" de TEMPLE OF SILENCE sur la compilation Ghost Ship Sworn Enemy (Dooweet).Signature d'un contrat de management avec Sher BACH (Etats Unis) et remplacement à la basse de Didier par Seb "SHAG" BONNET (ex ZUUL FX).
Tournage du clip "I will walk" avec Stéphane KOT à la réalisation
Répétitions en résidence à VAUREAL.
Premiers concerts en novembre ( Paris La boule noire en guest de Vulcain, Eragny).
Avec SHAKIN' STREET, Olivier ajoute à sa discographie l'album "Psychic" (Cherry Red, UK) en avril 2014.

Le clip "I will walk" de TEMPLE OF SILENCE sort en février 2015.

 

METAL WARRIOR'S CONFESSIONS


Quand et pourquoi as tu commencé à jouer de la guitare ?

En 1978, pour pouvoir composer et jouer en groupe.

As tu appris seul ou avec un professeur ?

Seul avec une méthode

Quels guitaristes t’ont le plus impressionnés ? 

Jimmy PAGE, Tony IOMMI, Peter TOWNSEND.

Quel est le premier guitariste que tu ais vu en live ? 

Zal CLEMINSON avec le SENSATIONAL ALEX HARVEY BAND.

Lorsque tu composes, sur quel instrument travailles tu ? De quelle façon ?

Sur la guitare, en jouant pour le plaisir, les riffs viennent dans le fil de l'action. J'enregistre cela sur un dictaphone, je trie et je mets en route une session sur le pc. J'organise ensuite les différentes parties et je mets en place une basse/ batterie témoin et/ou des boucles.

Puis, suivant le projet, je compose ou non une mélodie en anglais, je la chante et y rajoute les choeurs. Les arrangements de claviers éventuels viennent ensuite.

Pour toi, quelles sont les principales qualités d’un bon guitariste ?

Les riffs et les notes solos adéquates, le look, l'attitude et le son.

Quel matériel utilises-tu en live ? en studio ?

Guitares Gibson, micros Dimarzio.

Amplis MESA Rectifier.

Effets MXR, Roger Mayer, TC

Combien de guitares possèdes-tu ? Quelle est ta favorite ?

J'en possède une trentaine, avec une préférence pour les GIBSON Les paul.

Comment imagines-tu la guitare idéale ?

Comme une GIBSON Lespaul...

De quel solo ou riff est tu le plus fier ?

Je dirais le riff de Sex and Love sur l'album de SUPERFIZ.

Quel est ton meilleur souvenir de musicien ? le pire ? 

Le meilleur : HELLFEST 2009 avec SATAN JOKERS.

Le pire : Le concert de la LOCOMOTIVE en 1991 avec REBEL.>

Joues-tu d’autres instruments ? de quels autres aimerais tu savoir jouer ?

Je joue un peu de basse et de claviers. Dans l'ensemble j'aurai aimé apprendre la Musique avec un grand M.

Le piano reste l'instrument le plus complet.

Si tu devais avoir un blason, quelle devise y ferais tu mettre ?

I love Rock and Roll


Olivier SPITZER

DISCOGRAPHIE

 

STATORS

1985

STATORS - LP

"Never too late"

Compilation

1989

Compilation
"Hard Rock Rendez Vous"

 

REBEL

1991

REBEL - CD

SATAN JOKERS

2008

SATAN JOKERS - CD

"Hardcore collectors"

FURIOUS ZOO

2008

FURIOUS ZOO - CD

"Furioso V"

SATAN JOKERS

2009

SATAN JOKERS - CD

"SJ 2009"

SATAN JOKERS

2009

SATAN JOKERS - CD

"Fetish X"

FURIOUS ZOO

2010

FURIOUS ZOO - CD

"Furioso V - A.O.R."

REBELL 8

2010

REBELL 8 - CD BRENNUS

"Rock n' Roll is King"

SUPERFIZ 1rst CD

2011

SUPERFIZ - CD PERVADE

"Superfiz"

 

Vous êtes ici : LES GUITARISTES Olivier SPITZER