troyan forge

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Newsflash

La boutique GOM RECORDS rouvre ses portes, virtuelles cette fois. Retrouvez ce label en ligne indispensable tenu par notre Metal Brother Holger sur http://www.gom-records-onlineshop.com/
CD et Merch' collectors à prix honnêtes \m/

 

 

INFERNALDMONS

 INFERNALDMONS

 

infernaldmons   Fondateur, webmestre et rédacteur principal de METAL BIBLE, INFERNALDMONS fait partie de ces quelques passionnés de l'ombre, à l'instar de SHREUT, XUXL, Fred, DUBY ...  auxquels le "revival" du french Metal 80's doit beaucoup et dont pourtant on ignore injustement l'importance de la contribution.

   La créature n'est pas évidente à débusquer, bien que passant difficilement inaperçue dans une foule humaine (voir photo) mais, après des mois de traque intensive il m'a été possible de capturer ce rejeton infernal afin de lui faire avouer la nature de ses crimes.

   Voici le compte rendu de notre entretien :


Peux tu te présenter en quelques lignes ?

   Ouf, que t'es vache ! Infernaldmons de mon pseudo, né le 21/10/67 à Bagnères de Bigorre, je suis papa d' un petit garçon. Je vis avec une miss qui ne partage pas du tout mes passions, ce qui n'est pas toujours facile. J'ai bourlingué dans une bonne partie du Sud de la France pour m'arrêter pour l'instant sur PERPIGNAN. J'ai d'autres passions telles que le modélisme ( figurines militaires ), les arts martiaux que je pratique toujours ( GO TAI DO ) et l'histoire.

Quand et comment as tu découvert le Metal ?

   Un véritable hasard. Le plus rigolo c'est que la musique ne me faisait ni chaud ni froid. C'est à douze ans que le déclic se fait. Je me rappelle encore que cétait au mois d'Août, comme quoi ça marque. Un voisin venu en vacances écoutait une cassette d'AC/DC, «  Highway To Hell « .

   Le choc est immédiat ! Non seulement je suis devenu un véritable adepte ( au grand désespoir de mes parents ), mais j'ai toujours cherché à en connaître encore plus en m'intéressant très tôt à des groupes inconnus ou tout simplement en train de naître. Découvrir METALLICA ( et tant d'autres comme HELLOWEEN ) avec son maxi «  Jump In The Fire «  plus d'un an avant qu'ils soient connus en France c'était quelque chose ! ( Petit clin d'oeil à BEBER ! ).

Pourquoi et quand as tu créé METAL BIBLE ? Quel bilan en ferais-tu ?

   METAL BIBLE c'était au début une bande de copain qui s'étaient rencontrés dans divers CHAT sur internet. On était tous passionnés de Métal et il était plus facile de faire un blog sur ce qu'on avait comme album que de passer son temps à faire des listes ( lol ). Petit à petit, d'autres personnes ont pris contact, comme toi d'ailleurs ( lol ),  et les choses ont évoluées.

   METAL BIBLE s'est lancé dans une croisade pour la promotion du métal Français sous toutes ses formes et a fait même des émules qui se sont lancés eux-mêmes dans cette aventure avec succès ( Je pense au site de DUBY notamment " France Metal Museum ", du tout bon ! ).

   Au niveau du Bilan, il est de deux sortes. Le premier est personnel et m'a permis de découvrir un panel métallique français que je ne soupçonnais même pas. D'excellentes surprises qui ne font que me conforter que la scène métallique Française est aussi bonne qu'ailleurs et qu'elle mérite bien plus de reconnaissance que ce qu'elle a.

   C'est aussi une découverte humaine au travers des interviews même si on ne peut pas toujours suivre dans le temps tel ou tel groupe faute de temps justement. Ce qui amène aux déceptions avec des groupes qui vous font préparer des interviews et qui n'y répondent pas ( heureusement, ils sont minoritaires ) ou ceux qui se prennent la grosse tête pour une bonne critique. Comme je le disais plus haut, c'est une aventure humaine.

   Quant au site lui-même, il semble avoir ses fidèles même si il ne remporte pas le succès d'un site officiel professionnel de type webzine connu. C'est un site qui se découvre sans formalités.


Peux tu nous présenter METAL BIBLE, la philosophie générale du site ?

   La chose la plus importante dans METAL BIBLE c'était de se mettre à la portée de l'auditeur. Je m'explique. J'ai pu lire un nombre incroyable de revues métalliques et de webzines spécialisés et il apparaît souvent un parti prix qui m'agace sérieusement. Il suffit que ce soit des pots ou un groupe connus pour que tout de suite les chroniques prennent un aspect de parti pris évident.

   De plus, les groupes émergeants sont souvent passés sous silence ou la scène Black Metal cataloguée NSBM. Ensuite, il y a ces chroniques qui ne sont qu'un long et ennuyeux chapelet de références en tout genre mais qui au final ne disent pas grand-chose de l'album en lui-même.

   Du coup, je m'intéresse à tous et essayant de rester le plus honnête possible et en essayant de tirer le meilleur de chaque album que j'écoute. C'est pas toujours facile et le déclic ne se fait pas toujours à la première écoute. Quoiqu'il en soit je me force à garder mes distances avec les groupes pour éviter de tomber dans ce piège de parti prix et rester le plus honnête possible. Autre chose importante, essayer de mettre un max d'écoute en ligne pour motiver les auditeurs à acheter un album et je crois que ça c'est une bonne philosophie.

   Je ne compte plus le nombre d'albums que j'ai acheté après une excellente chronique et m'être retrouver avec une grosse daube dans les oreilles. On a pas tous la même écoute d'un album, et les mots ne remplaceront jamais le son. L'éléments déterminant c'est donc les vidéos et les mp3 en ligne. Le concept semble d'ailleurs se développer en ce sens puisque je vois de plus en plus de sites adopter cette approche.

   Enfin, METAL BIBLE c'est aussi l'histoire du Métal Français, une culture (si l'on peut dire) métallique riche et qui n'en finit jamais. ( Merci au passage à tous ceux qui m'ont fait découvrir l'impensable ).

Quelles sont tes autres activités « metalliques » ?

   Aucune ( lol ). Mon boulot m'empêche de vraiment m'investir dans une cause plus concrète comme une association ou autre. Ce manque de disponibilité ne me permettrait pas de participer sérieusement à quelque chose et j'avoue que ce n'est pas vraiment mon style de faire les choses à moitié. Alors je préfère faire avec mes moyens.

Combien d'albums as-tu et quels sont tes critères d'achat ?

   Tu me poses une colle en ce qui concerne le nombre d'albums !!! En ce qui concerne les groupes français je dirai dans les 1400, et au moins autant en groupes étrangers. Quant aux critères d'achat, je n'en ai plus. Avant une belle pochette ou une bonne chronique me poussait à prendre tel ou tel album. L'expérience me pousse plutôt à découvrir maintenant. Plus de préjugé autoguidé, je me fais ma propre opinion.

   Bien sur, il m'est difficile de tout acheter et les contacts avec les groupes m'aident pas mal avec l'envoi de skeuds promos. On fait de remarquables découvertes ainsi mais malheureusement, c'est souvent à titre posthume.

Quels autres styles musicaux écoutes-tu ?

   Aucun ( A part un peu de PUNK old School,  BERURIERS NOIRS, GOGOL, SEX PISTOLS, GBH, THE EXPLOITED ... mais ça devient de plus en plus rare ) ! Je suis très sectaire à ce niveau là ! Même si je reconnais le bon niveau de musiciens hors métal, je me fais chier à l'écoute et ne ressent rien. Je dois même dire que je râle beaucoup en entendant la merde qui passe dans les médias nationaux et que l'on occulte des groupes de Métal de grands talents à faire chialer sa grand-mère

A combien de concert assiste tu en moyenne par an, combien en as-tu vu au total au cours de ta vie de metalleux ?

   Impossible à dire !!'! Je dirai que les concerts les plus marquants que j'ai vu c'est la dernière tournée d'ACCEPT à TOULOUSE, un très bon concert mais c'était d'une pauvreté scénique à la limite du pitoyable, et MANOWAR avec un show à couper le souffle et une ambiance d'enfer.

  Pour ce qui est des dernières années, ce sont les groupes régionaux qui m'ont le plus attirés, mais j'avoue que c'est un luxe que j'ai de plus en plus de mal à m'offrir faute de temps et d'argent.

Quels sont les éléments déterminants dans tes choix de concert, en dehors évidemment des impératifs professionnels ou familiaux ?

   Voir comment est retranscrit un album sur scène, c'est toujours surprenant et c'est une nouvelle dimension. Sinon, divers critères comme un album culte, des mecs avec qui j'ai eu un bon feeling durant une interview, ou parfois des potes.

Quel est le mot qui pour toi défini le mieux le Métal ?

   MAGIE me semble le plus approprié. Une magie faite d'alliage de sons, d'idées, de pensées, de sentiments, de cultes, de solidarité, de haine, d'expériences de vie? La magie de faire passer dans la musique ce que l'on ressent à un instant T. la magie de faire d'un fracas électrique une succession de mélodies envoûtantes. De la MAGIE que seuls les adeptes peuvent comprendre , exploiter et faire évoluer.

   Sur ces derniers mots, INFERNALDMONS entame une étrange litanie parlant de fumée sur l'eau, de Ciel et d'enfer, de saut dans le feu puis disparait dans un nuage de souffre. Sur le mur de la pièce, un message en lettre de feu : " http://infernaldmons.kazeo.com ".

 

Vous êtes ici : LES METAL BROTHERS INFERNALDMONS